Une pétition de pollinis

Stop au forçage génétique
Les nouvelles techniques d’édition du génome donnent la possibilité aux firmes qui les maîtrisent de modifier et breveter les abeilles, les bourdons, les papillons et un grand nombre d’organismes sauvages, directement dans leur milieu naturel.
Alors que les producteurs de ces nouveaux OGM tentent d’assouplir les législations européenne et internationale afin de disséminer ces modifications génétiques directement dans la nature, de nombreuses organisations non-gouvernementales, dont POLLINIS, s’inquiètent des risques environnementaux, alimentaires, économiques, éthiques et sociaux, et tentent d’alerter l’opinion publique sur ce sujet fondamental pour l’avenir du vivant.