Systèmes d'information pour une démocratie consultative

Réunir les compétences individuelles et autour des logiciels OpenSource, en vue de la réalisation et du déploiement de systèmes d’information informatisés, destinés à recueillir et fédérer l’avis des administrés participants à une démocratie consultative.

Oui, si on enlève la «démocratie consultative», l’OpenSouce®, et la novlangue administrative ça me va complètement !

On n’enlève rien à ce que j’écris, en revanche je suis curieux de comprendre ce que cette description devient sans ces mots : Pouvez-vous nous l’expliquer ?

Absolument pas, parce que je ne sais pas vraiment ce que vous avez en tête.

Ne le prenez pas personnellement, c’est juste que j’ai tellement vu ce genre de discours (pas forcément animé des meilleurs intentions) et de tournure de phrase que ça me hérisse tous les poils à chaque fois.

Mais ce sujet peut être le point de départ d’une réflexion sur le numérique, la citoyenneté numérique, ou comment le numérique peut nous aider à instaurer une démocratie, ou peut au contraire instaurer un régime techno-fasciste.

Bonjour @Sonicwave

Partant du principe que vous êtes animé de bonnes intentions (sinon, nous n’aurions rien à faire sur ce forum) et que vous souhaitez apporter une pierre à l’édifice concernant la mise en place d’une réflexion sur une utilisation « vertueuse » du numérique, je vous remercie pour les prémices de réponses que vous apportez.

Pourtant, je partage l’avis de @djang …l’enfer est parfois pavé des meilleures intentions (et de mauvaises…). Ainsi le vocable « compétences individuelles » est dans le sens commun « la capacité que possède une personne de porter un jugement de valeur dans un domaine dont elle a une connaissance approfondie. ». C’est à ce moment précis que les services administratifs de RH s’en emparent pour activer des leviers de commandement hiérarchiques et coercitifs. Les termes « déploiements » et « consultatives » sont de la même eau…je les ai si souvent entendus dans le monde de l’entreprise et de la production audiovisuelle qu’ils provoquent chez moi un choc épidermique. Ces mots ont pour principale mission d’éliminer toute possibilité de décision au sein des équipes de travail. Bien sûr, ceci est seulement un avis personnel qui a pour fondement des années d’expérience de travail en équipe.

Il est important de préciser que de mon côté également il ne s’agit aucunement d’une attaque personnelle mais d’une réserve sur le champ sémantique utilisé.

Pour revenir sur l’objet de votre apport sur le forum : ce serait, effectivement, une excellente initiative de prendre comme point de départ votre sujet pour ébaucher (comme le suggère @djang ) « une réflexion sur le numérique, la citoyenneté numérique, ou comment le numérique peut nous aider à instaurer une démocratie, ou peut au contraire instaurer un régime techno-fasciste. »

Bonjour Alain et merci pour votre réponse.
Ne voyant rien venir de votre part, j’ai mené cette réflexion et j’ai trouvé les solutions appropriées.
Si ça vous intéresse je peux vous faire participer à leur déploiement en phase de test. Dites-moi.
Cordialement

@Sonicwave merci pour votre proposition. Je suis intéressé mais je souhaiterais la participation effective de @djang (avec son accord) bien plus expérimenté et impliqué dans ce domaine que moi. Merci à vous.

Tu as monté une instance Loomio ou DemocracyOS ?