Sport et vaccination

Bonjour,
Je voudrais vous alerter sur la situation de sportifs qui ont fait le choix de ne pas se vacciner pour préserver leur santé. D’autres non pas eu ce choix et se sont vus dépérir
voir pire.
Au delà du sport, cette crise sanitaire affaiblit les plus fragiles, ceux qui se sont donnés pour objectif de retrouver la santé par le sport en pratiquant "le sport santé @ ou “sport sur ordonnance”. S’ils refusent la vaccination ils sont interdits de club de sport et donc de soin.
On trouve parmi ces personnes de nombreuses personnes handicapées atteintes de maladies chroniques qui se voient abandonnées à leur triste sort

3 « J'aime »

Bonjour, il y a des personnes qui continuent de donner des cours de sports, dans les bois, clairières, parcs, pour les non piqués et piqués désabusés, J’en fais parti…
Sur les réseaux d’instruction à la maison vous pouvez trouver.
Bonne chance.
Grégoire

1 « J'aime »

En effet, fortement immunodeprimée, j’ai mis quasiment un an pour convaincre mes médecins de me faire une ordonnance pour l’accès à la piscine afin de soulager mon bras abîmé par une fistule arteroveineuse. Une semaine après l’avoir eu, nous sommes passés sous passe vaccinal. Donc toujours pas de natation.
Du coup, la situation de mon bras s’est détériorée au point d’entraîner des douleurs au cou, au dos, au genou. Et on me prescrit des séances de Kiné alors qu’avant, je nageais 1h30 (3000m) quatre fois par semaine, ça ne coûtait rien à la sécu et je me portais bien mieux.

Bonsoir
Le sport santé se développe beaucoup en Essonne.
C’est souvent grâce aux bénévoles des clubs sportifs que le projet avance. Malheureusement trop peu de médecins prescrivent le sport sur ordonnance car très peu de médecins pratiquent eux même un sport de façon régulière

Bon courage