SOUTIEN au Docteur Dominique CHAZAL Attaqué par le conseil de l'ordre des médecins NC

SOUTIEN au Docteur Dominique CHAZAL Attaqué par le conseil de l’ordre des médecins NC

Les Cobayes du Caillou a lancé cette pétition adressée à frederic.chazal@nautile.nc

SOUTIEN au Docteur Dominique CHAZAL,

Attaqué par le conseil de l’ordre des Médecins de Nouvelle-Calédonie, aux ordres de la dictature sanitaire instaurée par les politiques du territoire, complices des émissaires de l’état Français.

Le Docteur Dominique CHAZAL, médecin depuis plus de 30 ans en Nouvelle-Calédonie, installé dans la commune de Paita, est attaqué par le conseil de l’ordre local, avec la complicité de la DASS et des institutions, car il a pris le parti de dénoncer la politique de santé dictatoriale de la Nouvelle-Calédonie, qui a imposé la vaccination obligatoire depuis le 3 septembre 2021, au mépris des lois nationales Européennes et internationales et du plus élémentaire principe de précaution, violant les textes régissant les essais thérapeutiques, s’agissant de l’injection du produit COMIRNATY de PFIZER BioNtech encore en phase d’expérimentation.

Le Conseil de L’Ordre réclame une expertise (psychiatrique non précisée) du Docteur CHAZAL, ce dernier dénonçant l’utilisation de ce produit dont les effets indésirables et mortifères sont désormais connus, dans le monde entier.

« PRIMUM NON NOCERE » (« En premier, ne pas nuire »)

Le docteur CHAZAL, a décidé de soigner ses patients avec les moyens dont il peut encore disposer, après l’interdiction des traitements précoces, respectant son serment d’Hippocrate, en s’efforçant de faire ce qui est utile et bénéfique pour le malade.

Dans la lignée des attaques contre les Professeurs PERRONNE, RAOULT et JOYEUX en France métropolitaine, l’ordre des médecins de Nouvelle-Calédonie poursuit une politique d’élimination des médecins qui oseraient s’opposer à la doxa étatique génocidaire poursuivie par certains états dont la France dans le traitement de la COVID-19.

Merci de signer cette pétition, pour stopper les dérives totalitaires visant à imposer la pensée Médicale unique.