Question qui me trouble... qu en pensez vous...?

Alors que le pass est obligatoire pr les restau… et ne l est pas pour les restos routiers… ?
Qui parcourent des milliers de kilomètres en une journée ?
Qui lors de ces kilomètres voient et côtoient d autres personnes… en France et à l’étranger ?

Les routiers bien sur !!
Ne sont ils pas autorisés finalement lors de leur repas dans ces restos a véhiculer librement le virus sur leur passage ?
Ils sont tracés par GPS… ca peut aider pour s assurer que le virus circule bien…
Bref… je dis cela sans avoir plus d infos mais je trouve cela étrange pas vous ?

Idem pour les messes… Pas de pass a l église… l état sait très bien que le peuple ne peut pas se passer de la foi… mais peut se passer de cinéma, de clubs sportifs etc…
On dirait finalement que tout est fait pour que continue de circuler le virus… sans que les français ne se posent de questions…

Attention cette question ne doit pas amener l état a obliger les routiers à se vacciner… quoi que même vaccinés on transmet le virus…
Bref… de quoi devenir dingue…

2 « J'aime »

LA réponse est “toute simple” : LES ROUTIERS ONT LA POSSIBILITE DE “bloquer LE PAYS” … DONC "il ne faut pas les rendre “grincheux” …

ET POUR CE QUI est de “transmettre” … C’EST “reconnu” partout dans tous les pays SAUF EN FRANCE ! ! ! …
“ça” renvois aux “explications” de Miss BUZYN en décembre 2019 … en janvier 2020 … en février 2020 …

Dans tous les cas de figure le but est de tuer le plus de monde possible et au passage de couler l"économie française,

Toutes les mesures sont prises pour y arriver en fonction de l"agenda 2021 et celui en préparation de 2030.

Pendant ce temps, les piquouzés continuent de dormir d’un sommeil paisible, ils ont retrouvés leur chére vie d’avant et , certains vont même de nouveau tendre le bras pour le 3éme tour.

Tout va bien, braves gens dormez tranquille!

1 « J'aime »

Toutes les aires d’autoroute que j’ai faite début septembre demandaient le pass pour s’asseoir mais pas pour consommer sur les tables debout.

Quelle honte
A quoi ns en sommes réduits…

Il n’y a rien d’étrange à cela quand on sait que depuis le début, il ne s’agit en aucun cas d’une crise sanitaire…
Aucune mesure prise ne vise la bonne santé des gens (confinements, masques, injections expérimentales etc…)

2 « J'aime »