Quand on aime on ne compte pas , donc voici un nouveau texte de Vanessa SIGALAS

LE BON SAMARITAIN

Vanessa SIGALAS

On connait tous quelqu’un qui va se faire v4cciner car c’est une personne à risque ou porteuse de comorbidité. On connait aussi tous quelqu’un qui se v4ccine pour juste avoir la paix, faire comme tout le monde, retrouver un peu de liberté, de tranquillité ou continuer de voyager. Mais connaissez-vous les sauveurs de la nation ? Ceux qui se v4ccinent par altruisme : pour protéger les autres ? Quel acte de solidarité héroïque! Peu importe qu’on n’ait pas toutes les données sur l’efficacité et l’innocuité, que les variants y résistent ou non, il faut quand même y aller, c’est comme ça, on y échappera pas, tels des kamikazes des temps de guerre moderne car la propagande incessante médiatique et gouvernementale l’a demandé alors il faut obtempérer comme de bons petits soldats! Gare à ceux qui ne feront pas de même et remettront cela en question, ils seront mis sous pression, diabolisés, ostracisés, qualifiés d’égoïstes car de nos jours, se faire vacciner est devenu un devoir citoyen, l’acte héroïque du siècle dans une société pourtant au paroxysme de l’individualisme.
Sauf qu’on confond égoïsme et amour-propre pour mieux manipuler les gens par les sentiments. L’égoïsme c’est mettre ses désirs avant les besoins des autres. Là il n’est pas question de désir mais de respect qu’on porte en son for intérieur vis-à-vis de ce ses choix, de ses convictions mais surtout de ses droits fondamentaux car l’amour-propre c’est mettre ses besoins avant le désir des autres, en l’occurrence celui de nous voir tous v4ccinés car telle est leur idéologie. C’est donc une question de dignité, d’estime de soi. C’est se permettre d’être qui on est, de ne pas rentrer dans le moule que cette société malsaine souhaite nous imposer, être en accord avec soi et ses principes, tenir bon sans plier devant les désirs farfelus de quelques mégalomanes, scientocrates ou tyrans véreux qui sauraient mieux que quiconque la conduite à tenir comme si l’existence, le corps et l’esprit des gens leur appartenaient sous prétexte d’un hypothétique bien commun ou surement plutôt d’importants intérêts financiers à la clé.
L’amour-propre c’est aussi la capacité et le courage de tenir ses positions, de ne pas se laisser abuser et résister pour cela en dépit de tout chantage affectif, intimidation ou culpabilisation. Cette force intérieure ne fait pas de soi une mauvaise personne mais elle attise la rage car renvoie à certains leur faiblesse d’esprit et le reflet de leur soumission ou besoin d’appartenance à un système défaillant comme si la santé ou la survie de l’humanité ne dépendait que d’un v4ccin considéré comme un messie, du port d’un masque, d’un confinement ou d’une autre mesure liberticide et d’atteinte du corps sortie de leur imagination toujours plus délirante. C’est oublier que les citoyens ne sont pas responsables que le gouvernement ait renoncé à faire ce en quoi consiste la médecine : soigner. C’est aussi oublier que cette pandémie est avant tout une syndémie entretenue par un mode vie inapproprié que la société ne veut toujours pas remettre en question. Aucun v4ccin ne pourra changer cela car la santé ne dépend pas du voisin, elle dépend avant tout de soi-même. En second d’un système de soins adéquat. Pourquoi devrions-nous jouer au cobaye car l’Etat ne veut pas faire son travail ni se remettre en question, préfère persister dans l’erreur, diviser pour mieux régner afin de mieux faire oublier sa part de responsabilité dans cette affaire quitte pour cela à créer un apartheid médicale si besoin? Les apartheids ont de toute façon toujours eu une fin et ont au final toujours été mal vus d’un point de vue historique. Tous ces médecins et politiciens ayant cautionné cette discrimination marqueront l’Histoire dans le mauvais sens du terme.
Alors au final qui sont les plus égoïstes? Ceux qui se donnent le droit de remettre en question un système d’un autre temps devenu complètement fou et qui ne convient plus ? Ceux qui aspirent à un monde meilleur, plus juste et refusent l’actuel dominé par l’argent, l’exploitation, l’esclavagisme moderne et le pouvoir ? Ou bien ceux qui se sont grassement enrichis dans cette crise sur le dos des gens et qui garderont leur richesse pour eux? Ceux qui vous font croire que la santé n’a pas de prix mais qui sont incapables de mettre en place les soins appropriés en contrepartie et qui n’ont comme solution, que mesures démentes et liberticides?
Quant aux sauveurs de la nation, seront-ils ceux qui résistent au poids de la pression sociale et à l’abus de pouvoir, ou bien les plus dociles au protocole, les suiveurs du troupeau car trop difficile d’assumer d’être un mouton noir? Ceux qui ont oublié de réfléchir par eux-même, ont laissé le bon-sens au placard, préfèrent se conformer à la pensée unique, accorder plus d’importance à bien paraître en société, à ce qu’en pense le voisin, la grand-mère, le pote du coin ou le collègue? Ceux qui se voilent la face, suivent bien toutes les consignes, même absurdes, font encore confiance en ce système pourri et corrompu sans se poser de question? Pensez-vous vraiment que les personnes qui changeront ce monde, seront celles qui sont prêtes à tout accepter pour retrouver leur monde d’avant et un semblant de liberté en contrepartie de leur obéissance? Celles qui s’accrochent aux sorties et aux loisirs, au carcan social, à leur petit confort matériel, aux quelques privilèges restants, leur boulot non essentiel, que se soit un bullshit job, un petit CDI insignifiant, comme si remplir des tableaux Excel allait changer la face du monde et de l’humanité ou sauver les bébés dauphins de l’extinction? Qu’elles s’accrochent et profitent bien car plus l’effondrement d’un empire est proche, plus ses lois sont folles [Cicéron] et ceux qui font encore partie de la cour de Micron 1er, qu’ils soient bourgeois, retraités, cadres bien formatés, petits bobos parisiens ou qui que ce soit d’autre, n’auront que les miettes restantes du gâteau que la mondialisation et bientôt l’effondrement voudront bien leur laisser.

12 « J'aime »

merci tout est dit

EXCELLENT et c’est tout à fait ça, je suis ENTIEREMENT d’ACCORD. Est-ce que je peux le partager sur mon Face de Book?

J’aime énormément votre manière d’écrire, merci pour ce résumé tellement réaliste

Merci pour cette réflexion très juste et complète. Comme quoi, la réflexion, le questionnement et le bon sens sont toujours là à ceux qui le choisissent et chérit la Vérité donc sont libres… N’oublions pas que nous sommes dans une ère du CHOIX (les poissons) et il est clair pour ma part que chaque individu, chaque corporation, chaque groupe vit un test grandeur nature. Va-t-on choisir le futur et lâcher une civilisation à son apothéose ou va-ton choisir d’y rester et de chuter avec elle ?
Le héros est celui qui passe d’un monde ordinaire à un monde extraordinaire fait d’efforts, de courage, de determination et d’amour pour son prochain.

1 « J'aime »