QUAND LES LABOS DOMINENT LE MONDE...et que le pass sanitaire n’est qu’un prétexte!

Préambule : “écouter la rumeur populaire, c’est opter pour l’autoritarisme” [ulrike meinhof]

-------

Voilà, aujourd’hui lundi 9 août, nous y sommes ! le décret n° 2021-1059 du 7 août 2021 qui valide l’aliénation d’une partie de la population par le gouvernement macronien est applicable par tous les moyens coercitifs que possède le pouvoir en place.

-------

On nous oppose (le gouvernement, la nébuleuse mainstream, la population vaccinée…) depuis plusieurs mois les arguments scientifiques soi-disant irréfutables des autorités de santé établies (l’HAS, l’HCSP, Santé Publique France, le Conseil Scientifique….) versus les recherches « non-légitimes» des professionnels de santé indépendants (les médecins et les scientifiques qui appréhendent leurs activités autrement que par le prisme de l’idéologie capitaliste, également les naturopathes, les homéopathes…). Pourtant, c’est ce gouvernement (sous le regard bienveillant de ces mêmes autorités de santé établies) qui colportent (par le truchement des médias officiels) la rumeur malfaisante sur les vertus de l’obligation vaccinale, alors que leurs arguments s’étiolent, pour ne pas dire s’effondrent, au fur et à mesure que les semaines passent.

Il suffit de taper quelques mots-clés concernant le virus Covid-19 pour constater que les arguments s’opposant à la doxa se retrouvent en fin de liste (là où la majorité des internautes s’arrêtent c-à-d au mieux à la deuxième page des résultats) quand ils ne sont pas purement et simplement éliminés.

Que penser quand les médias « officiels » continuent à appeler les membres du Conseil constitutionnel les « sages » ? Alors que ceux-ci sont nommés de manière pour le moins suspecte. Ainsi l’entière liberté est laissée aux autorités de nomination dans le choix de personnes. Aucune exigence de compétence juridique, d’expérience, de limite d’âge n’est imposée par les textes. Dés lors, une telle liberté de choix accroît le caractère politique de l’institution, car ladite liberté permet la désignation de proches du président de la République et des présidents des assemblées, davantage pour leur fidélité politique que pour les qualités requises en vue de l’exercice de leurs fonctions.

Et pour revenir au titre de mon intervention, voici un article accablant concernant la fiabilité déontologique des labos qui fabriquent les vaccins censés éradiquer à terme le virus Covid 19 ; article qui de facto décrédibilise la quasi totalité des informations communiquées par les sources officielles (et relayées par l’ensemble des médias affidés au pouvoir) au « grand public » et plus largement à tous ceux qui ne veulent pas agir en conscience et en vérité, ni pratiquer le discernement.

1000 milliards d’euros de profits en vingt ans : comment les labos sont devenus des monstres financiers / Le mégabusiness des labos / Pharma Papers

3 « J'aime »

Il y a une chose intéressante dans cette manière de parquer tous ceux qui se sont fait vacciner: cela devrait permettre de faire des statistiques (si l’on peut encore en faire d’honnêtes!) plus précises sur leur immunité et les taux de transmission du virus, de nouveaux cas de Covid-19 entre eux. Par rapport, bien sûr, aux non-vaccinés.
Sans doute que ce sera fait.

1 « J'aime »