Protéger l’organisme des effets néfastes

Bonjour, si un médecin spécialisé en nutrition ou un andocrino peut me répondre ce serait parfait.
Comme beaucoup je m’inquiète de la vaccination obligatoire avec ces nouveaux produits.
J’ai entendu que des scientifiques espagnoles recommandaient 2 compléments alimentaires pour limiter les dégats des produits ingérés et injectés (médicaments, vaccins).
Ce serait : La N-acétylcystéine qui aurait également fait l’objet de nombreuses recherches pour la protection du foie. En effet, les chercheurs suggèrent qu’il pourrait prévenir certains dommages causés par des facteurs variés :

2 J'aime

Bonjour Samantha,

Il est intéressant de se pencher également sur les plantes médicinales pour cela car elles savent très bien le faire.

Pour la régénération cellulaire hépatique : chardon marie / desmodium (protecteur foie/reins)
Pour le dépuratif en douceur : Romarin régulièrement infusion (parfait si on est fatigué ou si on n’a plus de vésicule biliaire)
Pour le dépuratif plus fort : cure de 10 jours → pissenlit ou fumeterre ou bien d’autres en teinture ou infusion
Pour de la protection sur long terme, cure parfois de 3,4 mois d’astragale de chine ou reishi pour protéger foie/reins

Chlorella après la cure est un plus pour absorber les toxines remises en circulation

Bien vérifier les contres indications de chaque plantes ou champignons avant la prise.

2 J'aime

Merci beaucoup pour tes conseils Estanel.

1 J'aime

J’ajouterais une alimentation brute et la plus ressourçante possible, voire le jeûne pendant l’injection. Mais il faut garder à l’esprit que ça ne suffira pas pour endiguer tous les soucis potentiels. C’est un premier pas disons. Je ne suis cependant pas médecin.

1 J'aime