Petite chronique sociétale. Du vrai respect des Lois et règlements De la nécessité de refaire société De l’union des hommes libres

Nous avons un chef d’Etat prêt à « emmerder » les français qui croient encore aux valeurs de la République, dont la Liberté, mais dans le « même temps » ils nous expliquent que l’union doit être la qualité à laquelle chaque français doit adhérer. L’union ne se décrète pas comme si ce n’était qu’une formalité légale, comme si le contrat de mariage était le sacrement du mariage ou pouvait en tenir lieu.
Nous à reinfo covid nous ne demandons pas mieux que de nous unir, mais sur quelle base, le mensonge, l’hypocrisie, la coercition, de ceux qui veulent « emmerder » les autres ou sur la volonté de recherche de la vérité grâce à un débat contradictoire, à l’écoute des arguments des uns et des autres pour trouver la voie de la solution la plus raisonnable voire de la meilleure?
Nous avons le droit, constitutionnel, au doute, à l’hésitation avant d’accepter de mettre notre santé dans certaines mains capables de dire un jour blanc et le jour suivant noir. Les doutes qu’engendre les incertitudes, certains choix, ne signifient pas que nous cédons à certains répugnances ou à certaines rancunes. Non, notre réflexion nous amène à nous demander simplement si certaines gens ont bien respecter les réglementations qui régissent la mise en place d’un produit de santé, avec tout la prudence que cela exige et si cette mise en œuvre a bien respecté un suivi de pharmacovigilance renforcé comme l’exige la Loi et donc l’Etat de Droit…Le fameux État de Droit dont se réclame les hauts responsables….
La complicité généralisée s’affranchit totalement de cet État de Droit, qui fait dire, à la soi disante majorité, toujours aussi silencieuse, ce qu’il souhaite entendre. Nos compatriotes se réveilleront-ils et dénonceront-ils l’hystérie des individus, quelqu’ils soient, qui prétendent faussement agir ou parler pour le bien de notre nation.
La France subit depuis deux ans une terrible épreuve malheureusement elle n’a pas connu un ange sauveur mais des apprentis sorciers dépassés par les événements, nous devons être capables de nous tirer d’affaire tout seul, à la force de nos volontés réunies pour combattre une adversité qui a basculé dans le totalitaire absolu…
Nous ne pouvons plus tolérer qu’aucune erreur, qu’aucun à peu près puisse compromettre gravement notre avenir et ceux de nos enfants, nous devons éviter d’étendre, de propager le désordre à la part encore saine de l’esprit national et citoyen. Nous voyons, bien, que des millions de consciences tourmentées, inquiètes sont en proie au doute voire au remords d’avoir accepté la vaccination anti-covid, il est temps qu’elles s’ébranlent aux bruits des avancées de la sciences médicales et de la parole des médecins qui portent la raison, la contradiction et le débat pour plus de vérité.
Ils nous paraît inimaginable que nos compatriotes poursuivent leur vie sous le joug de médecins « fouettards », la surveillance d’une « milice » politique, de citoyens délateurs, tout juste bon a généré un conservatoire d’idées sclérosées, de vérités stériles, de croyance sans objet, de traditions sans substance.
Nous n’en pouvons plus de supporté le mépris outrancier d’un Sergent-major parvenu et qui porte au Français une haine doucereuse et papelarde. Nos grands anciens n’imaginaient pas une France pareille.
Ne soyons plus les dupes de ce cauchemar, d’une médecine qui s’interdît de soigner, de médias qui s’interdisent la Vérité, parce qu’elle dérange, de ces politiques qui baignent dans l’a peu près sans aucune vergogne, ni repentir.
Je dis cela, pour tout le monde, pour tous nos compatriotes, de droite de gauche et de haut en bas, nous avons tellement subi d’avanies, été accablé par les bêtises de nos hauts responsables. Les français doivent s’unir, ils doivent faire cette union pour tâcher d’éviter la décomposition, le chaos de notre société par cette hystérie hygiéniste.

1 « J'aime »