Obligation vaccinale

@alezan : merci :grinning: !! Et bravo à cette dame :clap: :clap:

1 « J'aime »

MERCI MERCI
il faut faire circuler cette vidéo à un maximum de personnes trop de personnes paniquent et font le vaccin sous la contrainte vu que leur employeur leur mette la pression
HONTE A CES EMPLOYEURS
après il faudra un vaccin pour le rhume et la bêtise humaine ???

2 « J'aime »

Même BFMTV 1er service après vente du gouvernement n’arrive plus a tenir le SAV de la propagande relayée par Macron, Castex et Véran ! s a va plus tenir très longtemps cette histoire ! Tenez bon

1 « J'aime »

BFM TV qui avoue que le gouvernement donne de faux chiffres ??? :astonished: :astonished: :astonished: :astonished: Ah oui, ça bouge !! J’aurais jamais cru vivre ça un jour :rofl: :rofl: :rofl: :rofl: :rofl: :rofl: :muscle: :muscle: :muscle:

Au milieu de ces annonces, le Premier ministre a également énoncé certains chiffres et réalisé certains commentaires, notamment sur la vaccination, qui s’avèrent soit faux, soit approximatifs.
Source : https://www.bfmtv.com/sante/efficacite-de-la-vaccination-nombre-de-non-vaccines-les-approximations-de-jean-castex-lors-de-ses-annonces_AV-202107210384.html

2 « J'aime »

Consulter les rapports de ANSM en ligne, librement accessibles, sur les cas d’effets indésirables déclarés , selon différents vaksins. (vaXins? )

1 « J'aime »

Message initial transféré : Recherche médecin

2 « J'aime »

Bonjour Lilou, merci pour toutes ces informations.
Vu aujourd’hui sur le twitter de maitre Di Vizio : https://twitter.com/DIVIZIO1/status/1419620219870449666
Personnellement je penche pour une tentative de détruire le moral des réfractaires que nous sommes, les manifestations étant conséquente on " tente " de dire que ça ne servira à rien, que notre résistance est inutile. De la pure gestion par la peur. Le cabinet Mac bidule est réputé pour ses pratiques crapuleuses.
Ne nous laissons pas intimider. Moi je propose que l’on porte plainte pour tentative d’empoisonnement. Continuons de leur résister, il en va de notre intégrité physique et de celle de nos enfants.

4 « J'aime »

Tout n’est qu’illusion avec ces individus dépourvus d’intégrité morale. Une info à relayer : Information de sécurité - Vaccins à ARNm contre la COVID-19 Com - ANSM
Si cela peut dissuader certaines personnes de votre entourage de prendre des risques inutiles avec ces poisons.

2 « J'aime »

Bsr, compte tenu du passage de la loi au Sénat sur le congé sans solde pour les salariés non vaccinés, le code du travail a-t-il plus de valeur que le texte voté ? Bien cordialement.

1 « J'aime »

Bonjour,
Plusieurs personnes m’ont annoncé que la vaccination serait obligatoire pour tou-te-s dès septembre. Je n’ai trouvé cette info nulle part. C’est de l’intox ou une réelle information ?

je suis toujours méfiante car nous entendons beaucoup de choses pas de paniques d’ici là cela aura bougé.
Comme aussi la grève des routiers le 15 août hum hum

attention, j’ai l’impression que tout le monde veut faire peur à tout le monde donc respirons, luttons ensemble depuis le début de cette crise nous vivons en permanence dans la peur donc tentons de dépasser cela même si je le reconnais c’est épuisant moralement.

Courage à tous et d’ici là il y aura d’autres solutions ne voyons pas tout en noir sinon nous n’avancerons pas

4 « J'aime »

Bonjour BagMil,
De ce que j’en ai compris, il s’agit d’un tweet : une source proche du premier ministre aurait évoqué la vaccination obligatoire pour tout le monde…Nul doute qu’ils aimeraient bien que cela arrive, mais nous ne leur donneront pas cette joie.
Je pense qu’il s’agit d’une volonté du pouvoir actuel de " tester " le moral de la population. C’est une guerre d’usure psychologique. Leur manière à eux de nous dire que toute résistance est inutile. Ne vous laissez pas impressionner. Continuons de résister à ces mesures iniques, courage.

4 « J'aime »

Bonjour. Je ne sais pas si c est le bon endroit pour ma question et je n ai pas encore trouver de discussions en lien.
Que penser de la theorie selon laquelle l urgence vaccinale serait pour coïncider avec la courbe du variant delta (qui selon les observations seraient très contagieux mais très peu dangereux) et donc permettre au gouvernement de S approprier la faible mortalité comme étant du à la vaccination arn ? Alors que le virus serait en fait en train d être réguler naturellement par nos systèmes immunitaires (et avec tous les confinements et les absences de contacts pour faire des anticorps, ce n était pas chose facile !!! ). Un peu comme l aurait fait la grippe espagnole à son époque (la dernière vague aurait visé spécifiquement les endroits ayant réussi à s isoler du virus le reste du temps). Car si la population ne croit pas à la vaccination arn/adn (dans lequel les labos ont lâché de l investissement), ça pourrait mettre en péril toutes les nouvelles thérapies prévues fonctionnant de la même manière (et pourquoi pas prévu aussi pour remplacer les anciens traitements). Le risque financiers et de chute du pouvoir seraient colossales pour les labos et le gouvernement qui aurait défendu bec et ongles ce fonctionnement. Ce serait donc innenvisageable. C est spéculatif évidemment, comment savoir ce qui les poussent à tant de cruauté ? Qu en pensez vous ?

1 « J'aime »

Théorie intéressante.
Il est probable que nos dirigeants vont attribuer le bénéfice d’une baisse de la létalité aux inoculations expérimentales, le mensonge étant leur marque de fabrique.
Il semble que le variant Delta bien que très contagieux, soit moins agressif, ma petite famille et moi sommes en ce moment en lutte contre le covid.
Ce matin mon mari a fait un auto-test qui s’est révélé positif.
Je ne sais pas trop comment vont évoluer les choses, et chaque cas est unique, mais pour le moment cela ressemble à un mauvais rhume avec des courbatures, maux de tête et fièvre.
Pour rejoindre votre propos, nous avons " échappé " jusqu’à présent au virus, notre région étant relativement épargnée.
La bienveillance n’est pas un attribut du pouvoir. Il suffit de voir la quantité de " vaccins " achetés par l’UE dans des conditions très opaques et outrageusement favorables aux labos pour être convaincus qu’ils ne lâcheront pas si facilement.
A nous de leur faire comprendre que notre santé et celle de nos enfants n’est pas négociable.

3 « J'aime »

Oriane, cette théorie me semble tout à fait probable ! Depuis le temps que le variant delta circule, il doit bien y avoir suffisamment de données sur les gens vaccinés et non vaccinés pour savoir à quoi s’attendre. Or on dirait qu’ils découvrent qu’il se répand alors que le conseil scientifique l’avait annoncé dès le mois de mai, incitant à confiner cet été.
Aurore & family : courage à vous ! Une immunité naturelle en perspective.

2 « J'aime »

Merci BLABLAJO pour ton message d’espoir. Nous avons affaire actuellement à un travail de sape de ce gouvernement et la période de vacances est propice à cela. D’autant que les vacanciers écoutent sporadiquement (mais suffisamment pour qu’ils baissent la garde) les chaînes d’infos …. Et malheureusement celles-ci relaient « jusqu’à plus soif » les messages erronés, fallacieux et alarmistes du gouvernement, ce même gouvernement qui a pour objectif de réduire toute velléités d’opposition chez les personnes qui ne s’informent que par les sources officiels et ils sont légions…continuons d’opposer des arguments fiables et sérieux (ce forum est le lieu où justement nous pouvons confronter, valider nos recherches d’informations scientifiques alternatives et échanger nos points de vue) pour contrer cette mainmise du gouvernement sur l’information et diffuser la « bonne nouvelle » autour de nous : le puissant levier de la résistance à la pensée totalitaire ( une pensée totalement déterminante qui ne laisse pas la possibilité de mettre en place d’autres modes de disposition mentale) est bel et bien là….car la liberté ne se négocie pas.

3 « J'aime »

@Suricate, merci.
L’immunité naturelle est la seule qui vaille.
Mon mari a selon toute vraisemblance été contaminé par ses collègues vaccinés.
J’ai bien peur que nous ne disposions jamais d’informations fiables sur données vaccinés et non vaccinés.
Tout n’est que prétexte pour alimenter la propagande du gouvernement et pousser à ces injections expérimentales…

3 « J'aime »

@aurore.sanchez44 , merci pour ton retour (la réalité sur le terrain) sur la contamination de ton époux et de fait sur ces contre-vérités gouvernementales (le storytelling macronien).
Bon rétablissement à ton mari !

1 « J'aime »

Je viens d’envoyer un (long) message à une liste de contact sur ce sujet de la contamination par les vaccinés vs non vaccinés. En voici le texte

Ce message concerne chacun, vacciné ou pas.

Depuis que les vaccins sont disponibles, les autorités (de France ou d’ailleurs) nous les présentent comme notre seule solution pour freiner l’épidémie, voire éradiquer le virus pour les plus optimistes.

Mais sur le site de l’Agence Européenne des Médicaments, il est toujours écrit noir sur blanc (mais en anglais) :

Can [marque du vaccin] reduce the transmission from one person to another ?

The impact of vaccination with [marque du vaccin] on the spread of the SARS-CoV-2 virus in the community is not yet known. It is not yet known how much vaccinated people may still be able to carry and spread the virus.

En gros, « nous ne savons pas si le vaccin a un impact sur la propagation du virus, ni dans quelle proportion une personne vaccinée peut porter et répandre le virus ».

Le conseil scientifique, dans un rapport du 6 juillet, présente une étude basée sur de la modélisation (voir p. 13) qui prend comme hypothèse de départ que le vaccin réduit de 80% les risques de contaminations. Cette étude aboutit évidemment à la conclusion que les non-vaccinés contaminent 12 fois plus que les vaccinés. Donc qu’il est urgent de vacciner tout le monde pour un « bénéfice collectif ». Cette étude, non publiée, sert de base à l’extension du passeport sanitaire. Elle est fort critiquée par un mathématicien qui la juge impubliable en l’état.

Mais n’étant pas capable d’arbitrer ce match « modélisation mathématique », je préfère observer ce qui se passe ailleurs.

Ce même rapport du Conseil scientifique présente des situations de reprise des contaminations au Royaume Uni (p26) qu’il impute aux non vaccinés, et en Israël (p28) où les vaccinés seraient aussi contaminés.

En Israël, selon des données officielles (en hébreu) remontées via un site d’aggrégation mondial, les contaminations repartent à la hausse depuis le 12 juillet malgré 59% de vaccinés 2 doses. Les autorités sanitaires annonçaient le 5 juillet observer une baisse de la protection du vaccin contre les contaminations à 62 %, et ont pris de nouvelles mesures, applicables au 21/07. Le 23/07, la baisse observée sur un des vaccins est très significative avec seulement 39%.

Au Royaume Uni, selon les données officielles :

15/07/2021 : 60 703 cas positifs vs 02/01/2021 : 60 794 cas positifs = contaminations équivalentes

15/07/2021 : 35 543 321 personnes vaccinées 2 doses (67,2 %) vs 10/01/2021 : 391 399 (0,7 % - pas de chiffre disponible pour le 2 janvier)

A Gibraltar, qui compte 119 % de vaccinés (me demandez pas comment ils ont fait), les contaminations repartent aussi à la hausse. Idem à Malte, avec 75,5 % de vaccinés. Je vous l’accorde, ce sont des destinations touristiques et ces statistiques ne précisent pas si les contaminations concernent aussi des touristes non vaccinés de passage, mais arrivés à destination grâce à un pass sanitaire donc avec un test PCR négatif.

→ A moins qu’un effet spectaculaire ne soit atteint entre 70 et 80 %, tous ces chiffres ne plaident pas en faveur d’une efficacité significative des vaccins contre la contamination, donc d’un bénéfice collectif significatif.

D’ailleurs les discours s’infléchissent.

Le 23/07, le Pr Delfraissy, président du conseil scientifique, déclare à BFM TV (8e mn) : « Quand on est vacciné complètement, (…) on n’est pas totalement protégé contre l’infection ni même la transmission de ce virus. (…) On peut contaminer les autres, c’est beaucoup moins fréquent, il y a un effet de protection qui est au moins de l’ordre de 60 % ». Il conclut sur la nécessité de garder le masque même vacciné dans une foule. D’après son argumentation, en début d’entretien, on comprend que le vaccin ferait baisser la charge virale ce qui expliquerait cette baisse de contagiosité. Il parle d’une « belle étude », sans la citer.

Le 27/07, le Dr Antonio Magi, président de l’ordre des médecins italiens, déclare : « Il vaccinato può essere comunque un contagiante, può contagiare. Sia il vaccinato che il non vaccinato possono contagiare. Far passare il messaggio che il non vaccinato sia un pericolo pubblico non è corretto. E’ un pericolo per se stesso, eventualmente. Può infatti contrarre la malattia e restare asintomatico come può invece sviluppare sintomi anche gravi, ma del resto può infettare, come può farlo un vaccinato ».

En gros, les vaccinés comme les non vaccinés peuvent contaminer. Il n’est pas correct de dire que les non vaccinés sont un danger public. Eventuellement, ils sont un danger pour eux-mêmes.

Il serait bon de ne pas oublier que vaccinés ou pas, nous pouvons attraper et transmettre la maladie. Les proportions exactes restent à démontrer et seront peut-être variables d’un variant ou d’un vaccin à l’autre.

Mais faire croire qu’atteindre le seuil de 80 % de vaccinés est LA SEULE solution pour sortir des mesures restrictives est FAUX pour ne pas dire MENSONGER.

Et opposer les uns et les autres ne présente aucun intérêt pour la prévention, surtout si dans le même temps, les vaccinés sont dispensés de tests ou d’isolement lorsqu’ils sont cas contacts d’une personne malade de la Covid-19.

Quant au discours qui fait passer les non vaccinés pour des irresponsables, tel que relayé dans un édito du journal Le Monde, imaginez si à la place de vaccins anti-covid, on parlait de tabac, d’alcool ou de malbouffe… générateurs de pathologies chroniques également coûteuses pour la santé publique.

« La liberté où je ne dois rien à personne n’existe pas », a asséné le chef de l’Etat, en dénonçant l’« irresponsabilité » et l’« égoïsme » de ceux qui, au nom de la préservation de leur liberté personnelle, prennent le risque de propager le virus ou d’engorger les hôpitaux.

On arrêterait de soigner les cancers du poumon, de la gorge, les cirrhoses et tous les problèmes liés à l’obésité pour les personnes qui fument, boivent et vont à Mc Do ?

Sans vouloir faire preuve de mauvais esprit, vous me connaissez ;o), nous tiendrions là une excellente occasion de réduire encore les coûts de la sécurité sociale, décidément toujours déficitaire. Les Français sont si indisciplinés !

Et je ne parle pas d’un traitement existant, peu coûteux (ex : Ivermectine selon le protocole de soin élaboré par des médecins), disponible, largement testé contre la covid-19 et sans risque (40 ans de commercialisation), mais dont l’utilisation temporaire a été refusée par l’ANSM au motif que d’autres études devraient être menées pour bien en apprécier le bénéfice.

Dois-je rappeler ici toutes les données encore à fournir par les laboratoires sur la qualité pharmaceutique et la sécurité de leurs vaccins (cf 4 1ers liens), pourtant rendus presque obligatoires par les autorités de santé au nom d’une efficacité contestable et contestée sur la transmission du virus ?

Mais l’objectif est peut-être de financer encore et encore l’industrie pharmaceutique ?

[mon prénom], citoyenne libre et éclairée, autant attachée aux valeurs de la République qu’à sa santé – qui est très bonne merci – et à celle des autres, proches ou non….

3 « J'aime »

@alain, merci.
La gestion relative aux malades covid pour le quotidien ressemble à un sketch tant elle est incohérente et vexatoire.
Ce matin mon mari brulant de fièvre et donc contaminant au possible a dû se déplacer au cabinet d’infirmière de notre village pour que le fameux test PCR soit fait et par conséquent justifie son absence au travail…
La réalité c’est impréparation et amateurisme à tous les niveaux. Je n’ai pas les mots…

2 « J'aime »