Obligation vaccinale

Bonjour à tous et pardon si je ne suis pas tout à fait dans la bonne cathégorie et ou si ma question a déjà été posée.
La voici : en cas et face à une obligation vaccinale générale, dans l’impossibilité de s’y soustraire, existe t’il selon vous un antidote efficace pouvant être appliquée ?
Merci.
Amitiés et soutien à tous.

3 J'aime

Bonjour, très bonne question ! Je pense que nous sommes nombreux à nous la poser…
Et pourquoi pas, je n’ai aucune réponse concrète à apporter. Si un “pro” de la vaccination est dans le coin… :wink: Cependant, cela me paraît compliqué, le mode "opératoire " de L’ARN messager est bien différent d’un vaccin classique, non ?
Après, je me dis que la charge d’electromagnetisme que ces derniers ont, ne serait elle pas dans l’intérêt également de faire détecter par de multiples artifices numériques, si il y a une trace ou non de ce “vaccin”?
Je m’explique, demain vous entrez dans un lieu, vous passez devant un portique (pour QRcode, antivol, transpondeur, etc…) et vous êtes signalez comme étant non à jour en terme de vaccination, car votre corps servant d’émetteur /récepteur en donne malgré lui l’information…
Oui je sais on est à fond dans le complotiste et le monde Orwellien voir m’en in Black lol…

Cependant, avec le déploiement de la 5G, le monde numérique, et tout ce qui nous entoure et pénétré dans notre corps, ondes, etc, le magnétisme naturel de notre corps et qu’il soit chargé en eau, la fréquence WiFi, tout ceci ne serait il pas calculé ?

Ainsi nous pourrions imaginer que cela servirait à identifier et isoler les personnes, récalcitrantes…

Je me suis posé cette question des le déploiement des antennes 5G, puis de cette thérapie génique, en observant sont mode de fonctionnement, puis le rôle que j’appelle “bionumerique” que nous avons, désormais…

En espérant avoir été relativement clair dans mon explication farfelue, ou pas ! :grinning:

3 J'aime

@ 28121954
Je n’ai pas de réponse à votre question mais je pense qu’il faut à tout prix éviter cette vaccination. Je ne pense pas qu’on n’en soit au scénario cauchemardesque des vaccinations forcées où on nous attacherait pour nous injecter le poison. Ce scénario extrême ne me parait pas crédible. Non, à mon avis ça sera plus subtil. Donc, je dirais, résister aux diverses pressions tant que ce n’est pas obligatoire et si cela le devient :

  • tenter un certificat médical (peu de chance mais vaut le coup de tenter)
  • tenter de se défendre juridiquement auprès d’associations et de leurs avocats/juristes
  • renoncer aux loisirs qu’on avait avant
  • aller jusqu’à perdre son job s’il le faut et se reconvertir dans un domaine où on pourra se passer du vaccin (j’ai tout à fait conscience d’à quel point c’est un chemin plus que difficile :worried: )
  • en tout tout tout dernier recours (par exemple la situation horrible où une opération chirurgicale vitale serait refusée si on n’a pas le vaccin), envisager de faire un faux avec la complicité d’un médecin résistant. Attention, que ce soit bien clair, je n’encourage pas à la fraude et je ne pense pas que ce soit la solution. Je pense au contraire qu’on doit résister et ne pas se soumettre ! Je n’ose imaginer cette option UNIQUEMENT dans le cas où notre vie serait en jeu, dans le cas ignoble d’un refus de soins vitaux si on n’a pas le vaccin, ce qui serait un pur scandale (mais j’ai déjà vu passer sur les réseaux sociaux de telles situations d’odieux chantage au vaccin :fearful: :angry: :rage:). On serait dans ce cas dans une situation assimilable à de la “légitime défense” !

@ Marcellus
Analyse intéressante. Questionnements que je partage. :thinking:

8 J'aime

Merci de votre partage Mirabilis et Marcellus. Bien sûr officiellement pas d’obligation vaccinale, mais on y vient apparamment par le biais de la statègie de “la vaccination en anneau” qui consisterait donc à vacciner autour d’un “cas avéré” les “cas contacts” ET les cas contacts de ces derniers. On pourrait donc se retrouver dans cette situation en étant simplement au mauvais endroit, au mauvais moment. Il serait indispensable donc de réduire peu à peu mais en quasi totalité son activité extérieure. Il reste néanmoins quelques motifs impérieux d’accéder à l’extérieur … J’ajouterai que selon une proposition du Sénat il serait question également de bloquer les comptes bancaires en cas de refus du vaxx ; par conséquent, hors mis de se rendre au distributeur le soir quand la foule de la journée s’est retirée dans ses pénates pour des retraits préventifs (précaution toute relative et de très court terme) … :thinking: Très belle après-midi à vous. :hugs:

3 J'aime

Merci de votre partage, Marcellus. Oui tout cela est à prendre en compte j’en suis convaincue. La réalité qui se profile est à la hauteur du sénario d’Orwell, hélas !! :grinning: … Merci pour cette explication NON farfelue ! :smiley:

2 J'aime

Merci Mirabilis, je suis assez d’accord avec ton analyse dans sa globalité. Oui nous allons devoir avoir plusieurs leviers à actionner pour palier à cette vaccination… :wink:

3 J'aime

Merci Lilou, en effet le rapport du sénat est tout simplement révélateur de la réalité prévisible qu’ils compte nous imposer.
Il va falloir anticiper je pense, tenir ce rapport de force intelligemment…

Les gens vont devoir apprendre à se contenter du minimum vitale et lâcher leur PS5… ce confort extérieur, pléthorique… Et sortir de cette sidération. Tu as raison, le monde extérieur va devenir une vitrine alléchante, un luxe, une curiosité, sauf motif impérieux… C’est fou.
D’ailleurs, je me souviens il ya quelques années, un certain conseiller du gouvernement disait qu’une partie de la population devra apprendre à vivre comme des nomades…

Oui en effet Orwell, et bien d’autre nous y avais en quelque sorte préparé… Je me souviens tout petit avoir vu le film “invasion Los Angeles”, et d’autres supports sont là pour nous le rappeler également … :wink:

3 J'aime

Maintenant ils sont passés a une “stratégie de vaccination dite réactive”, donc plus les cas contacts mais les personnes proches de l’entourage, ce n’est pas mieux.
Mais par contre si on refuse plus de quarantaine obligatoire.
C’est a l’essaie a Bordeaux, Brest et Strasbourg

3 J'aime

@Lilou
Oui, j’ai vu ça. Bien sûr, c’est inquiétant. Mais pour relativiser quand même un peu, pour la vaccination en anneau, on ne parle pas exactement “d’obligation” puisque les personnes ont la possibilité de refuser en étant soumis à une quarantaine “stricte et surveillée” :

Dans le cadre d’une stratégie de vaccination en anneau, une quarantaine stricte et surveillée doit être imposée pour les personnes étant identifiées comme contacts primaires ou secondaires, et qui refusent la vaccination.
Source : page 3 du document ci-dessous :
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_7_mai_2021_-_vaccination_en_anneau.pdf

Alors évidemment, il faut s’attendre à une pression démentielle mais il y a la possibilité de refuser, écrite noir sur blanc. Il n’est pas (pour l’instant) prévu que cette quarantaine se fasse ailleurs qu’au domicile. On est d’accord que ça n’enlève rien au fait que cette stratégie est odieuse :angry: :rage:

Concernant la proposition du Sénat, il ne s’agit pas d’un projet de loi mais “simplement” d’un rapport présenté par quelques membres. De plus, en lisant l’article, on voit que leur projet est de mettre en lien les données récupérées par différentes applications de Smartphone :

Nous proposons simplement qu’en cas de crise on puisse partager nos données », défend René-Paul Savary. « Sur un portable, les applications comme Tous Anti Covid, Ouisncf, Waze ou l’application de vaccin ont des données. Il n’y a pas d’interopérabilité entre ces différentes applications. Nous proposons simplement qu’en cas de crise il y ait cette interopérabilité qui permette de cibler les personnes vulnérables, prendre des mesures qui les concernent et qui évitent des mesures de confinement global, qui protègent beaucoup mieux et qui fait qu’au global on aurait moins de morts », détaille le sénateur.
Source : https://www.publicsenat.fr/article/societe/covid-19-un-rapport-du-senat-preconise-la-collecte-de-donnees-personnelles-pour?amp&__twitter_impression=true

Même si le simple fait de faire cette proposition est déjà, en soi, scandaleux, je pense qu’il faut garder du recul : 1) ce n’est pas encore fait. Et 2) là, pour le coup, on a un VRAI pouvoir : celui de ne pas télécharger leur application TousAntiCovid et plus généralement de profiter de cette crise pour changer certaines de nos (mauvaises) habitudes en matière de protection des données personnelles. C’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur (je ne suis pas la seule, n’est-ce pas @Djang et @alezan :wink:) et si cette crise permet de faire prendre conscience à d’autres de l’importance de se protéger, ça aura au moins eu du positif. Pourquoi ne pas profiter de l’été pour apprendre à utiliser des alternatives aux GAFAM, pas plus compliquées, justes différentes ? (voir ici le fil sur le forum où on en a parlé : https://forum.reinfocovid.fr/t/sommes-nous-condamnes-a-nous-taire/1290/19).

C’est un fait que cette crise nous oblige à changer certaines de nos habitudes. C’est inconfortable, certes. Douloureux parfois. Mais à nous d’œuvrer pour en faire quelque chose de positif. :innocent: :hugs:
Cependant, je partage totalement ces inquiétudes au sujet de la vaccination obligatoire. Je crains surtout l’obligation progressive par professions : soignants, enseignants, pompiers, policiers, fonctionnaires, commerçants, restauration puis finalement les salariés d’entreprises. Là, ça sera une autre paire de manches :angry: :worried: :worried:
A suivre. En attendant, courage à tous !

4 J'aime

@Josher73 Merci pour cet article !
En effet, ils ne parlent pas “d’obligation” ou de “quarantaine” mais de “communication” pour “l’acceptabilité de la population” :roll_eyes:. Ce que l’on peut traduire par “lavage de cerveaux intense” et “pression psychologique colossale” au boulot, dans les écoles …

Une acceptabilité optimale de la vaccination par la population concernée est également une des conditions de réussite de cette stratégie vaccinale. […]
En ce qui concerne l’acceptabilité de cette stratégie, la HAS préconise qu’une communication adaptée soit effective à l’échelle de la population concernée afin que les personnes comprennent bien l’intérêt d’une telle stratégie.

Bon, ben, on est prévenus, il faut s’armer psychologiquement pour être prêts à refuser et à se battre. :muscle: L’automne sera sportif :roll_eyes:

@Marcellus : je partage totalement ! :+1:

3 J'aime

Merci Mirabilis, Marcellus et à tous pour toutes ces précisions et articles, tout ceci est précieux - à suivre … Je suis bien d’accord avec tout l’ensemble de vos réflexions. Toujours sur le même thème je me pose également la question quant aux contacts plus ou moins inévitables avec les personnes “vaccinées” (qui commencent à être très nombreuses autour de nous) pas forcément au niveau du virus lui-même mais plutôt au niveau de la transmission (par projections ou autre) de nanoparticules ayant potentiellement (?) une durée de vie x hors de leur hôte … Bon après-midi à tous ! :hugs:

3 J'aime

Absolument sauf qu’au moment ou sont parus ces films et ouvrages, personne ou peu de personnes ont pu les envisager comme des futurs possibles … Ils offrent un nouvel éclairage aujourd’hui, c’est vrai ! :slightly_smiling_face: :upside_down_face:
Grâce au recul et à l’observation on est considérablement aidés, je pense, pour tenter (et réussir surtout !:grin:) une transformation positive de ces temps … :innocent:

1 J'aime

vu que j’ai eu droit à une mise à jour de mon tel sans avoir aces au wifi et ne pas avoir d’accès internet dessus. ils ont pris mes coordonnées que j’avais réussis à ne pas mettre jusqu’à maintenant et vu que je n’arrive pas à les supprimer j’ai pris la décision de ne plus prendre mon portable quand je sort. donc une espérance de ne pas être repérée en cas contact :wink:

5 J'aime

j’avais déjà réfléchi à cette solution de ne plus prendre mon portable à l’extérieur. C’est se libérer pendant un laps de temps de ce traçage 24h/24

2 J'aime

Je ne comprends pas :thinking: :thinking: Si vous n’avez pas internet sur votre téléphone, personne ne devrait pouvoir avoir accès à vos données ( à part le fournisseur d’accès) et encore moins vous faire une mise à jour !?!? Il faut avoir internet pour faire des mises à jours :thinking:

oui c’est se que je croyais. mais ils ont trouvés une astuce :wink: je ne pouvais plus décrocher mon tel lors d’un appel, donc je l’ai étain et rallumer pour voir si cela fonctionnerais mieux. Et là surprise une mise à jour… et le soir sur ma tablette (un autre appareil :wink: )je vois un message en gros sur cette tablette de gogole me précisant qu’il à pris les coordonnées du (ref de mon tel) avec mon n° d’afficher et quand j’ai voulu le supprimer le message c’est mis a clignoter plus d’image stable et je n’ai pas pu le supprimer. donc je me suis apperçu que gogole fait se qu’il veut sans aucune permission

C’est sûr que Google ne se préoccupe pas de notre vie privée. :roll_eyes: :angry:
Pour qu’il y ait eu une mise à jour, il faut nécessairement qu’il y ait eu une connexion internet, mais cela s’est peut être fait à votre insu. Quant à la tablette, elle est nécessairement équipée d’un compte Google, qui est peut être le même que celui que vous avez sur votre téléphone, ce qui pourrait expliquer le partage de données.
Je compatis parce que c’est très difficile de ne pas se faire avoir si on ne maîtrise pas bien l’informatique, ce qui est le cas de beaucoup de monde.

Pour revenir sur votre idée de pas prendre son téléphone, c’est bien sûr une option. Une autre option serait, si cela convenait à votre mode de fonctionnement, de prendre un téléphone basique, tout simple, qui sert simplement à téléphoner, et qui ne soit pas connecté à internet. Cela vous permet d’avoir un téléphone en cas de besoin mais de ne pas être pisté. Après évidemment, cela dépend de l’utilité que vous en avez.
De même, je conseillerais plutôt un ordinateur qu’une tablette pour aller sur internet : un ordinateur n’est pas (forcément) connecté à un compte Google ou à un compte Microsoft. Alors que sur une tablette, vous n’avez pas le choix, c’est compte Google obligatoire.
Bon courage en tout cas !

1 J'aime

merci pour vos informations j’avais bien formaté mon petit téléphone sans internet. n’ayant plus de vieux téléphone portable je vais devoir le laisser à la maison

Quant à la tablette, elle est nécessairement équipée d’un compte Google

C’est pas forcément évident mais on peut tout à fait utiliser une tablette ou un smartphone Android sans compte Google.

De même, je conseillerais plutôt un ordinateur qu’une tablette pour aller sur internet : un ordinateur n’est pas (forcément) connecté à un compte Google ou à un compte Microsoft.

Encore faut-il utiliser un OS libre donc exit ChromeOS et Windows.

Alors que sur une tablette, vous n’avez pas le choix, c’est compte Google obligatoire.

Voir ma remarque au dessus.

Oui, c’est vrai, c’est possible. Mais assez compliqué pour les néophytes et la plupart des vendeurs en boutique installent d’office un compte google à ceux qui ne savent pas se le paramétrer eux-même. La plupart des gens qui ont une tablette ont un compte Google, sans forcément le savoir (c’est du vécu autour de moi). C’est ça que je voulais dire. Mais tu as raison de préciser que c’est possible.

Oui, tout à fait d’accord. Mais pour ceux qui n’ont pas la possibilité d’être guidés et accompagnés pour avoir Linux (c’est pas plus difficile, mais il faut être informé pour réussir à sortir des sentiers battus), j’avais tendance à penser, qu’entre deux maux, c’était mieux un ordinateur (sans compte) qu’une tablette. C’est sans doute moins vrai depuis Windows 10, vu que là aussi c’est compliqué (mais possible !) d’échapper au compte Microsoft.