Le mensonge generalise

2 « J'aime »

Comment peuvent-ils encore se regarder dans un miroir ? ! et comment peut-on encore faire confiance ?!

1 « J'aime »

Ceux qui sont en haut de la pyramide ne se regardent jamais, ils y sont juste pour se faire voir.

2 « J'aime »

Vous en voulez encore ???

Ouiiiiii!!!
Euh…
Non !!!

1 « J'aime »

Manipulation!!!

1 « J'aime »

Effectivement beaucoup de mensonges ces derniers mois, mais dits avec tellement d’assurance …
“JE ne rendrai pas la vaccination obligatoire”. Depuis le début de la crise, Emmanuel Macron se pose en un Jupiter tout puissant qui, du haut de son Olympe inaccessible au commun des mortels, annonce ses décisions à la 1e personne du singulier, avec force et fermeté, comme un dirigeant conscient des enjeux, en possession sans doute d’informations privilégiées du fait de sa position de chef des armées, et cherchant à protéger au mieux son peuple. Cela ne l’empêche pas, qq semaines plus tard d’annoncer des mesures contraires, avec tout autant de conviction et de fermeté. Autrement dit, son discours change en permanence, en fonction de ses intérêts, de sa feuille de route, mais sa posture reste ferme, et apparait raisonnée, objective, logique.
Cette posture peut engendrer une confusion parmi la population qui perçoit de la cohérence à chaque intervention, dans la fermeté du message et de la posture, mais ne mesure pas l’incohérence du mouvement général, de la dynamique sur plusieurs mois. Quand on cherche à se conformer au mieux aux contraintes, à obéir en bon citoyen responsable, quand on se prive de liberté à chaque nouvelle injonction, et qu’on espère, par son comportement vertueux contribuer à un monde meilleur, il n’est pas facile de déceler la supercherie car elle est pas visible en apparence.
C’est comme un parent “fort”, assuré et donc rassurant, à l’image d’un roc solide, qui répète à son enfant au quotidien avec autorité qu’il sait ce qui est bien pour lui, mais qui change d’avis tous les jours en fonction de son humeur. Et l’enfant cherche à s’adapter et à bien se comporter pour être aimé de son parent, pour être validé comme enfant “acceptable” (en inversant le propos de Bettelheim) et ne percoit pas les revirements. A l’affut de tout comportement qui le validerait comme bon enfant, il obéit, se sur-adapte sans un seul instant chercher à juger les actions de son parent, dont il se sait totalement dépendant.

3 « J'aime »

Infantilisés …
Nous sommes en permanence… à outrance…
Pire… abrutis…
Par les millions de pubs…
La presse…
Les émissions tv avec je ne sais plus quel idiot aux manettes que tout le monde applaudi…
Les couleurs des plateaux télé…
Rrraaaahhh. .un cauchemar…
Nous sommes tous pris dans la toile d araignée
La barre ne peut plus être relevée… trop lourde pr nos petites épaules.
Aux enseignants ( les vrais)
de sauver ce qui reste à sauver…
Et protégeons nos proches déjà…
Bref…
Gardons le cap capitaine…

1 « J'aime »