La vaccination en anneau document officel

C’est vrai : c’est bien écrit noir sur blanc sur le document officiel du ministère de la santé !!! voilà où ça mène leur “traçage”, c’est la suite logique des “cas contacts”.

De plus en plus fort
Prochainement au royaume d’Ubu-Macron (roulement de tambour) :
Voici venir :
“La vaccination en anneau” !
Le scénario :
1/ Une personne est porteuse du covid.
2/ Une enquête permet de déterminer les personnes qu’elle a côtoyées ainsi que les personnes qui ont côtoyé ces dernières (ça peut faire du monde…).

3/ Toutes ces personnes doivent être obligatoirement vaccinées.**

4/ Si ces personnes refusent, elles sont soumises d’office à une quarantaine stricte et surveillée.**

Bref, si vous avez côtoyé une personne déclarée porteuse du covid ou une personne qui a côtoyé une personne qui a côtoyé une personne porteuse du covid,vous aurez le “choix” entre la vaccination (deux à trois doses) ou la mise en détention

Vous pensez que ceci est une ignoble élucubration complotiste ?

Allez donc sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé

Ce plan est proposé très sérieusement par le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale (COSV).

Voici ce qui est dit :
Cet avis répond à une saisine du 4 mai 2021 par le Directeur Général de la Santé. La vaccination en anneau est une « stratégie de vaccination utilisée en situation épidémique pour éviter la diffusion de l’agent infectieux à partir d’un foyer de transmission.Cette stratégie consiste à vacciner tous les individus ayant été en contact avec un sujet présentant une infection confirmée, ainsi que toutes les personnes en contact avec ce premier cercle de sujets contacts ».

– La vaccination en anneau appelle à la mobilisation rapide d’équipes mobiles pour réaliser l’enquête épidémiologique et pour administrer en urgence une dose de vaccin à tous les contacts primaires d’un cas confirmé, ainsi qu’à tous les contacts secondaires de ces contacts primaires, et ce quel que soit le statut vaccinal de ces personnes.

– La vaccination en anneau doit se faire dans le cadre d’un schéma vaccinal complet à deux doses pour ceux qui n’auraient pas encore été primo-vaccinés, et avec une seule dose pour les personnes déjà complètement immunisées.

– Dans le cadre d’une stratégie de vaccination en anneau, une quarantaine stricte et surveillée doit être imposée pour les personnes étant identifiées comme contacts primaires ou secondaires, et qui refusent la vaccination.

Maintenant que vous savez que c’est vrai, vous pouvez arrêter de hurler au complotisme et trouver que, réflexion faite, c’est une très bonne mesure, chers Moutons covidupes

Il est pas merveilleux le monde d’Ubu-Macron ?

11 « J'aime »

Il me semble qu’une loi a été dernièrement votée demandant au municipalité de créer ou aménager des "hébergements ", “camps” pour personnes contaminées.

2 « J'aime »

Hello ! Pourrais-tu retrouver un article / la loi qui dit cela s’il te plaît ?

Bonjour !
Le texte n’a pas encore été adopté,
il s’agit de l’article 4 du projet de loi “Sortie de l’état d’urgence sanitaire”.
Cette loi est encore en débat actuellement, elle a été transmise au Sénat qui a hélas validé le principe du PaSS sanitaire qu’elle contient aussi.
Mme Wonner a lancé l’alerte, Cf ses 2 tweets du 11 Mai :

4 « J'aime »

oui je suis au courent, mais si il ne passe, il ferons revoter, je ne me fait pas de soucis pour eux, le texte ira au bout. :woozy_face: :cry:

4 « J'aime »

Oui. Il faut anticiper, du mieux qu’on peut, la mise en application de ce dispositif.
NB : aujourd’hui seules les collectivités sont concernées, mais ça pourrait évoluer avec l’utilisation du “contact tracing” numérique. Voici ce qui me vient à l’esprit pour se protéger, en mode PRUDENCE :wink:

Proposition n°1 : utiliser son smartphone le moins possible, et vérifier régulièrement que TousAntiCovid n’y a pas été installé.
Proposition n°2 : filtrer les appels afin de ne pas avoir à répondre en direct à l’assurance maladie
Proposition n°3 : en cas de contact tel, refuser poliment et fermement le “vaccin” et rappeler ses droits fondamentaux. Bien couper son/ses smartphones pour pouvoir faire de l’exercice et respirer librement pendant la ‘quarantaine’ exigée par les ‘autorités sanitaires’.

3 « J'aime »

Bonsoir,

Pierre Barnérias (réalisateur de Hold-Up) vient de mettre en ligne une vidéo “coup de gueule” pour dénoncer ce dispositif coercitif, entre autres.
Je vous mets le lien ici :
https://crowdbunker.com/v/CnkzYpDoyWAGG

Je vais tenter ma chance en téléversant le contenu de son intervention sur ma chaîne Youtube pour voir si on peut encore toucher les internautes mainstream. A suivre !

7 « J'aime »

Mille mercis de ces précieuses informations. Cependant : si une personne nous “dénonce” comme cas contact, alors je pense que sa parole fera foi, et qu’il n’y aura pas besoin de preuve via le smartphone. Je me trompe ? Dès lors, ces conseils me semblent limités…

1 « J'aime »

Très bonne remarque.
Oui, on va avoir besoin de se serrer les coudes et d’expliquer à nos proches qu’il va falloir résister de manière PASSIVE : ne pas répondre à la Sécu, oublier qui on a vu si on est PCR+ ou ‘cas contact’, bref faire obstruction par le silence, poliment, sans se mettre en danger (pas de provocation, pas d’agressivité). Ce n’est que mon humble suggestion, à creuser ensemble ici :slight_smile:

3 « J'aime »

Oui, effectivement, mais cela risque d’être problématique quand les proches ne sont pas réellement des gens proches. Je pense aux collègues de travail.

Ceci dit, cette circulaire doit être mise en vigueur quand exactement ? Est-ce que cela ne doit pas être voté d’abord ?

oui tu as raison, j’ai du me battre tout l’année pour ne jamais être déclarer cas contact.
je ne me suis jamais fait tester une seul foi, alors que tous les monde dans mon entreprise y allait des qu’un cas était déclarer, j"ai réussie avec finesse et astuce, mais c’est un combat de tous les jours qui est vraiment épuisant;

4 « J'aime »

Bonjour !

J’ai une petite question : il y a évoqué le terme “collectivités”, qu’est-ce que précisément cela signifie ? Est-ce que cela désigne une ville ? ou autre ?

Par ailleurs, j’ai quelques remarques à apporter, je me suis questionnée : quelle peut-être la meilleure façon de résister ?

  1. refuser à tout prix le vaccin
  2. faire un faux certificat de vaccination

Si l’on fait un faux vaccin (2.), alors je me demande si l’on ne sera pas encore plus embêté, avec cette histoire de vacc en anneau : en effet, ils vont pouvoir nous administrer les autres doses en argumentant sur le fait qu’on ait déjà eu le vaccin, et donc, que c’est la même chose. Peut-être pourra-t-on, en somme, moins aisément refuser, et donc, insidieusement, nous serons forcés.
=> dans ce cas, la 1. semblerait la meilleure option quoi qu’elle soit bien moins souple pour la vie en société

Qu’en pensez-vous ?

1 « J'aime »

Bonjour :slight_smile:

Faire valoir son droit fondamental (protégé par la loi Kouchner 2002) au CONSENTEMENT face à un acte médical, est la stratégie gagnante qui permet de se positionner face à une autorité sanitaire potentiellement abusive.

Il est important de rester irréprochable dans ses actions, si on ‘gruge’ on s’expose à de lourdes représailles : faire un faux certif de vaccination c’est s’exposer à une plainte pénale d’un procureur aux ordres pour ‘mise en danger de la vie d’autrui’ et ‘usage de faux’.
Mentir ouvertement sur des docs administratifs, - même si en face on a des menteurs pathologiques (le gvt) -, me semble dangereux car on engage sa responsabilité pénale.

4 « J'aime »

(re)bonjour !

Merci de ces précieuses informations.
Je pense à quelque chose : il y a certains vaccinés qui n’ont pas des anticorps, même après la deuxième dose. Dans ce cas, il n’y a pas vraiment de preuve que le vaccin a été fait, si ce n’est le tampon et la date. Dans ce cas, il semble possible de gruger, sans risquer une plainte. Y a-t-il un détail qui permettrait tout de même de prouver qu’il y a eu fraude auquel j’omets de penser ?

Pour info : je ne compte pas personnellement frauder, je me renseigne de manière générale, et parce que j’ai des proches qui souhaitent le faire. Je pense que résister, c’est refuser, et pas faire semblant que l’on est dans les clous.

5 « J'aime »

oui avant d’en arriver a frauder, il faudra se battre, refuser, informer, ne rien lâcher. si on commence par frauder, il ont gagné d’avance.
pour moi la fraude, sera vraiment le dernier recours après un long combat.

5 « J'aime »

Bonjour,

Une bonne nouvelle, Me Di Vizio s’engage à attaquer la quarantaine forcée dans le cadre de cette “vaccination en anneau”. Et il est fumasse contre cette mesure, motivation au top :wink:

6 « J'aime »

Il me semble que c est extrêmement dangereux de vacciner une personne au moment où elle a une probabilité "élevée"d etre contaminée et d etre en pleine phase d incubation mais asymptomatique encore
Car on sait tous qu on ne vaccine pas lors d une fièvre; mais juste avant ca passe visiblement?grâce aux “equipes mobiles rapides”
C est peut-être le “meilleur” moment pour développer les variants ?

Et dans le déploiement à poursuivre en collectivité, c est pour les ecoles, collèges et lycées ??

4 « J'aime »

Effectivement Laurence, c’est ce que je crains également. Christian Vélot explique explicitement la possibilité de recombinants, si l’on a à la fois une infection, et que l’on est vaccinés. Les recombinants se font entre souches de même “famille” : ARN avec ARN, ADN avec ADN.
Le virus est à ARN, et le vaccin Pfizer également. Autrement dit, le risque de variants est démultiplié, si l’on met en place cette vaccination en anneau.

Quelles que soient les collectivités concernées, il faudra se battre : pour les autres, pour nous. Trop de gens attendent que ça les atteignent personnellement pour (ré)agir. Il faut que nous soyons solidaires. L’autre, c’est moi…
Mais je comprends ton angoisse quant au fait que ça puisse s’appliquer dans les collectivités regroupant nos jeunes…

6 « J'aime »

D’autant que pendant les 15 jours qui suivent l’injection il y a probablement une immunodepression transitoire.

Cf les zona et autres complications infectieuses (erysipele chez le jeune etc…).

Donc finalement risque accru de contamination.

On ne parle pas de la vaccination méningoC… Il va falloir arrêter de nous faire croire que ces “vaccins” sont comme tous les autres vaccins.

3 « J'aime »

C’est ce que je fais depuis le début. J’ai défini ma demeure comme triangle des Bermudes, celui qui vient chez moi sait à quoi il s’engage : au silence. Pour l’instant, pas d’autre choix…

1 « J'aime »