La protéine de pointe du SRAS-CoV-2 altère la fonction endothéliale par la régulation négative de l'ACE2

⚠️ TOUS LES VACCINS ACTUELS COVID SONT BASÉS SUR LA PROTÉINE SPIKE … UNE ETUDE MONTRE QUE CETTE PROTÉINE CAUSE DES DOMMAGES ENDOTHELIAUX QUI L’EMPORTENT SUR LA DIMINUTION DE L’INFECTIVITE DU VIRUS

La protéine de pointe du SRAS-CoV-2 altère la fonction endothéliale par la régulation négative de l’ACE2.

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) comprend les complications cardiovasculaires en plus de la maladie respiratoire. L’infection par le SRAS-CoV-2 altère la fonction endothéliale et induit une inflammation vasculaire, entraînant une endothéliite. L’infection par le SRAS-CoV-2 repose sur la liaison de la glycoprotéine Spike (protéine S) à l’enzyme de conversion de l’angiotensine 2 (ACE2) dans les cellules hôtes. Nous montrons ici que la protéine S seule peut endommager les cellules endothéliales vasculaires (CE) in vitro et in vivo, ce qui se manifeste par une altération de la fonction mitochondriale, une diminution de l’expression de l’ACE2 et de l’activité de la eNOS, et une augmentation de la glycolyse. Le mécanisme sous-jacent implique la régulation négative de l’AMPK par la protéine S et la régulation positive de MDM2, ce qui entraîne la déstabilisation de l’ACE2. Ainsi, les dommages endothéliaux vasculaires causés par la protéine S via la régulation négative de l’ACE2 l’emportent sur la diminution de l’infectivité du virus.

https://www.biorxiv.org/…/12/04/2020.12.04.409144.full.pdf

La dysfonction endothéliale : un marqueur du risque cardiovasculaire

L’endothélium joue un rôle capital dans la régulation du tonus vasculaire et du contrôle de l’hémostase ainsi que dans la pathogenèse de l’athérosclérose. Les malades présentant un ou plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire développent une dysfonction endothéliale qui se manifeste par une atténuation de la réponse dilatatrice aux stimuli qui agissent en libérant du NO de l’endothélium. Des observations récentes ont montré que la présence d’une dysfonction endothéliale a une valeur prédictive quant à la survenue de complications cardio- et cérébrovasculaires. Il est dès lors crucial de traiter intensivement l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et le diabète puisque ces mesures sont connues pour améliorer la fonction endothéliale.

Source : https://www.revmed.ch/RMS/2002/RMS-2383/21998

1 J'aime