⚠ IL Y A TELLEMENT … PEU …DE VOLONTAIRES POUR SE FAIRE VACCINER, QU’ILS SONT OBLIGÉS DE FAIRE DU RACOLAGE DANS LES RUES …

:syringe: « Bonjour, vous voulez être vacciné ? Alors suivez-moi… » : à Paris, le recrutement de patients dans la rue

Dans différents quartiers populaires de la capitale, les équipes de la Mairie vaccinent sans rendez-vous contre le Covid-19. Elles ont parfois du mal à écouler toutes les doses.

Il faut un début à tout. Ce mardi 30 mars, c’est dans la rue que Lucie Bommenel, médecin généraliste parisienne, recrute ses patients. Faubourg-du-Temple, dans le 11e arrondissement, elle aborde les passants. « Bonjour, je suis médecin, est-ce que vous êtes vacciné ? »

Le Monde.fr – 31 Mar 21

« Bonjour, vous voulez être vacciné ? Alors…

Dans différents quartiers populaires de la capitale, les équipes de la Mairie vaccinent sans rendez-vous contre le Covid-19. Elles ont parfois du mal à écouler toutes les doses.

2 J'aime

Pourtant le racolage est interdit par la loi : :upside_down_face:
RACOLAGE COMMERCIAL
Cf. Commerce*, Publicité commerciale*.
Un arrêté du préfet de police du 26 juin 1933 interdit l’offre d’opérations commerciales et le racolage de clients éventuels sur la voie publique, notamment aux abords des lieux et des immeubles destinés à l’exploitation d’un commerce, d’une industrie ou d’un négoce quelconque. Les commerçants qui ont recours à des « piqueurs » pour attirer la clientèle commettent donc une faute.
Signe Jurisprudence Cass.crim. 8 avril 1992 (Gaz.Pal. 1993 I 8 note Doucet) : Il est reproché au prévenu d’avoir interpellé, de la porte du restaurant qu’il exploite, des passants et d’avoir ainsi commis la contravention de racolage commercial. Pour rejeter l’exception d’illégalité de l’arrêté du préfet de police de Paris du 26 juin 1933, fondement des poursuites, le Tribunal de police énonce à bon droit que cet arrêté, qui interdit sur la voie publique l’offre d’opérations commerciales et notamment le racolage des clients éventuels aux abords des lieux et des immeubles destinés à l’exploitation d’un commerce, comportement de nature à troubler l’ordre, la tranquillité publique ainsi que la liberté et la commodité de la circulation, n’entrave en rien le principe de la liberté du commerce et de l’industrie.

1 J'aime

et le médecin en question présente-t’il au passant sa carte d’identité ou sa carte de professionnel de la santé ???
car je peux moi aussi me balader avec une seringue et piquer des gens …! avec un peu de blabla …;

1 J'aime

Je n’attends qu’une chose c’est qu’ils essaient de me racoler : je leur poserai les questions qui piquent? leir ferai bien perdre leur temps et finirai en leur demandant : alors quel est l’intérêt de me faire vacciner ? NON MERCI

2 J'aime

C est du n’importe quoi ils ne veulent pas aussi nous donner une dose pour en finir.
Dans certains départements la CPAM appelle pour vivement recommander de se faire vacciner mais ça suffit qu’ont-ils fait pendant le plus haut de la crise ??
Qu’on fiche la paix aux personnes âgées qui ne sortent pas de chez elles et qui n’ont jamais reçu de vaccin contre la grippe.

Et ordre et contre ordre il y a de quoi de finir “fada”

STOP VIVONS ET TRAVAILLONS AVEC CE VIRUS AYONS UNE VIE SAINE ET DES MEDICAMENTS POUR NOUS SOIGNER OU MEME A BASE DE PLANTES c’est mieux

et hélas le vaccin nous ramènera pas à la vie d’avant

mais bizarre tout le monde oublie certains scandales avec les laboratoires ;;;;

2 J'aime

Et malheureusement ce n’est pas fini leur harcèlement et le pire, c’est qu’ils ne s’en cachent même pas !!
C’est écrit noir sur blanc dans l’Avis du 30 avril 2021 du Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale :angry: :

Perspectives sur la stratégie de vaccination de la population adulte face aux variants, et des enfants et des adolescents à l’automne - Mise à jour du 11 mai 2021, page 7 :
Pour simplifier et optimiser la campagne de rappels, on peut proposer une organisation qui reposerait sur l’envoi systématique de propositions de rendez-vous, fondée sur la chronologie des primovaccinations réalisées en 2021. […]
Par ailleurs, cette campagne de rappels de vaccination devra être accompagnée de campagnes de promotion de la vaccination s’appuyant sur les méthodes de « marketing social ».
Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_30_avril_2021_-maj_11_mai-_perspectives_strategie_vaccinale_automne.pdf