Etude PFIZER en Israel, 4 715 000 cobayes, résultats à j+14

Etude très intéressante sur le Pfizer, en anglais sur 4 715 000 vaccinés dans une population de 9,1 millions de personnes (dont 6 538 911 personnes de plus de 16 ans)
En résumé, étude portant sur une période de 6 semaines (24/01 au 3/04/2001)
Nombre de cas déclarés 232 268 infectés.
Nombre de cas chez les plus de 16 ans (principaux objets de l’étude) 154 648
dont:
54 677 cas symptomatiques
39 065 chez les non vaccinés
13 920 chez les vaccinés (1seule dose, depuis 7 jours)
1 692 chez les vaccinés (2 doses, depuis 7 jours)

49 138 asymptomatiques
36 686 chez les non vaccinés
8 820 chez les vaccinés (1seule dose, depuis 7 jours)
3 632 chez les vaccinés (2 doses, depuis 7 jours)
A noter que 50 833 personnes n’ont pas répondu ou participé à l’étude, ce qui fait que les chiffres rapportés concernent non plus 154 648 personnes mais sur 103 815 personnes atteintes participant à l’étude!
D’emblée on remarque le nombre d’infectés de moins de quinze ans: 232 268 - 154 648 = 77 620 enfants, ça fait du 33.42% des cas déclarés! On n’a aucune donnée de répartition sur eux, ils sont hors étude, mais le virus tourne bien chez les enfants!
Seconde remarque, le nombre d’asymptomatiques: 49 138 sur 103 815 participants, ça fait du 47%!!
Ensuite, on note la différence entre la vaccination complète et la partielle, bien moins efficace! A une seule dose, il ne faut surtout pas relâcher les habitudes.
Enfin, bien qu’il faille prendre en compte qu’un tiers des personnes concernées n’ont pas participé à l’étude (donc impossible à répartir entre symptomatiques/asymptomatiques), on notera le faible nombre d’infections rapportées à la population:
4,7 millions de personnes complètement vaccinées (2 doses +7jours) pour 6 266 cas avérés, on est sur du 0,13% de taux d’infection.
Et sur les non vaccinés, on a 109 876 cas pour 6 538 911-4 715 000 = 1 823 911 personnes, donc environ 6% de cas.
Et côté décès, on a 1 113 décès toutes catégories confondues, réparties sur 715 pour les non vaccinés, 260 pour les vaccinés 1 seule dose et 138 vaccinés deux doses, à 7 jours.
Rapportés aux nombres de cas, ça nous fait tous cas confondus 0.47% de mortalité,
chez les non vaccinés, on est à 0.65% de décès des infectés
chez les vaccinés 1 dose +7 jours, on a 0,67% de décès des infectés, le même taux!
Et à deux doses +7 jours, on monte à 2,2%!! ^^
(bon, c’est à relativiser: 138 morts sur 4 715 000 vaccinés, ça va, quand même. En revanche, ça signifie que ceux qui ont eu leur deux doses, ceux qui attrapent le virus sont peu nombreux à développer des formes graves, mais sont plus nombreux statistiquement parlant, à mourir. Le plus notable, néanmoins est de voir le peu de protection qu’offre une seule dose, et le peu de risque “relatif” de décès chez les non vaccinés.
https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)00947-8/fulltext

1 « J'aime »

D’un côté "quelques morts ( TOUJOURS TROP ! ! ! ) vaccinés et non vaccinés …
DE L’AUTRE UNE DETTE ABYSALLE qui sera payé par les “gens qui ne sont rien” DURANT DES DECENNIES …

Dans le privé, un PDG qui saccage la société le fait éventuellement UNE FOIS … MAIS SI “ça dure” plus d’une semaine … IL EST “viré” SANS SOMMATION …
Les français “les gardent” … ET pour micron y en a même qui semblent prêts à lui redonner 5 ans de fracas …