Désassitons nous!

Utiliser des logiciels de surveillance style StopCovid, drones, caméras, puces électroniques sous la peau ( comme en suède par ex) revient à accepter, parfois sans s’en rendre compte, cette surveillance. Ce procédé mènera t-il à un bouleversement, un déséquilibre entre la protection de la santé publique et celle des droits et libertés fondamentaux inscrits dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et reconnus par la Constitution de 1958.
Cette future société, inhérente à de leur « monde d’après », s’organisera de telle manière qu’il sera impossible de vivre hors, paradoxalement sans barreaux aucun. En effet, les dirigeants (ne riions pas ,probablement élus) exerceront un pouvoir pratiquement sans contraintes sur des citoyens qui, au final, ne pourront pas atteindre le bonheur (peut-on l’atteindre sans liberté ni égalité, sans horizon.) Cette « belle vie », qui se profile déjà, s’installe finalement sans même que l’on en ait vraiment conscience. On permet, quasi machinalement, d’être surveillé et par conséquent de perdre notre liberté d’être et d’agir en dehors de droits protecteurs arrachés par nos ancêtres. À l’image de la fable de la grenouille placée dans une casserole remplie d’eau chauffée à rythme suffisamment lent pour qu’elle ne réalise pas qu’elle ne pourra plus en sortir.
Béatrice Tracol auteure engagée

3 J'aime

Quid de ceux qui refusent les applications de traçage type «Tous Anti Covid» mais qui ne voient aucun problème à confier toute leur vie à Google, Facebook ou Microsoft ?

3 J'aime

C’est du traçage aussi évidement. Éteignons tout et le monde s’éclairera. Pas facile!

Je suis d’accord pourtant cela relève aussi beaucoup d’un manque d’informations,( une fois qu’on est pris dans les mailles du filet pas si simple d’en sortir et bon nombre n’a pas conscience d’être le produit d’un algorithme ), probablement d’une forme de paresse aussi, et des créateurs de contenus qui continuent à inviter à les suivre sur ces plateformes ( pour les médias sociaux par exemple ) Tandis que de nombreuses plateformes alternatives existent. Les créateurs de contenus ont le pouvoir d’informer, orienter et …rééduquer

1 J'aime