De l’homme castré et mutilé

Le progressisme est devenu la proie d’une macabre démesure qui masque les contradictions particulière d’idéologies simplistes, nouvelles idoles, d’une intelligentsia qui se noient dans l’internationalisme et le mondialisme débridés. Cette démesure ne fait, depuis quelques décennies, que plonger notre pays et bien d’autres vers des temps de plus en plus noirs, souvenirs maudits du bas moyen âge, dont l’âge des lumières nous permis d’émerger avec difficulté. La république de nos grands anciens était la graine d’où devait sortir notre société de cet hiver maudit et préparer l’avenir d’une association politique, au sens premier de chaque mot - réunion d’homme soucieux du bien être de la cité - dont le but était La Défense des droits naturels et imprescriptibles de chaque homme, ces droits, rappelons les, sont la Liberté, la propriété ( la première étant celle de son corps ), la sûreté, l’égalité des droits et quand ces droits ne sont pas respectés le droit absolu à la résistance.
Nous les dignes héritiers de nos grands anciens nous nous sommes laissés dépossédés….
Depuis des années les citoyens français ont été victimes d’une grande esbroufe. Je dis victimes et non plus dupes.
Cette esbroufe a laissé s’installer une vraie crise nationale, à l’aune des lâchetés successives…Nous affrontons, actuellement, les remous d’une crise à grande échelle de notre civilisation qui menace de nous perdre corps et biens. Crise, ce mot est dépassé, écrivons plutôt « catastrophe »…
Qu’avons nous fait depuis toutes ces années, l’immense majorité de nos compatriotes n’ont, finalement, cherché qu’à tirer, chacun à sa manière, le meilleur parti possible de la catastrophe… On peut comprendre les petites gens à petits salaire, ils espéraient que de la table des nantis tombent quelques miettes. Mais les élites mondialistes et internationalistes se sont disputées la France et elles ont profité de son impuissance pour la piller sans risque. La faillite économique est notoire et dramatique, mais la faillite de l’esprit national ne l’est pas moins. Malheureusement, il ne reste que les signes, les simulacres d’une puissance, devenue aussi inutile qu’une locomotive dont la chaudière est vide.
Les partis, les associations politiques, au sens large, les médias n’ont eu de cesse de diviser le pays, ils ont installé, par leurs agissements inconséquents et intéressés, incompréhension, rancoeur et détestation.
Trop de chose nous sépare, la situation est surréaliste, elle n’est que la conséquence de la molle et gluante conscience de trop de nos concitoyens. Par cette attitude mollassonne et servile ces individus ont trahi chacun à leur manière, cette trahison n’est pas que dans la tête, le cœur ou les tripes, elle est partout….
Les générations actuelles, pour une grande part, sont les plus médiocres que la France ait jamais connues. Il faut qu’elles puissent s’effacer pour que s’estompent les mensonges qui ont hideusement proliféré sur leur médiocrité et , malheureusement, nous les voyons arc-boutés sur cette médiocrité, sans espoir de les en faire sortir.
Le mondialisme, l’internationalisme sont des mensonges, le progressisme un autre manière de mensonge. Ces mensonges devaient libérer l’Homme, cette promesse n’était que nouveau mensonge, ils n’ont pas libérer la France, ils l’ont corseté, « camisolé », honte à cette élite et à leurs complices.
Ils ont mutilé, dégradé les valeurs républicaines fondatrices du vivre en commun par le respect réciproque, la tolérance, malgré les différences propres à une société d’Homme et de citoyens.
Sortirons nous du piège pseudo progressiste, progressisme délétère orchestré par un mondialisme et un internationalisme délirant de mauvaise foi.
Trouverons nous des citoyens des hommes libres en capacités de réaction et d’action et qu’importe si l’on qualifie ces citoyens, de patriotes, chauvins ou plus simplement d’imbéciles…. L’Humanité se bat depuis des siècles pour le respect de ses droits naturels, pourquoi au vingt et unième siècle devrions nous accepté la servilité totale, sans réagir?
Laisserons-nous la France user lentement toutes ses forces, son courage, son génie.
Laisserons-nous la France se dissoudre dans un avenir incertain, qui n’offre que l’apparence d’une expérience « originale », qui feint de créer alors qu’elle retranche ou mutile. Nous faisons face, en fait, à une grande imposture qui veut nous faire prendre pour un nouveau type d’homme l’homme castré.
Laisserons-nous prospérer, indéfiniment cette collaboration des mensonges, des mutilations, des haines destructrices??

3 « J'aime »

C’est toujours intéressant de vous lire, merci pour votre contribution.

Mais je sens chez vous, en tout cas dans vos récents messages sur ce site, peut être un peu trop de rancune envers tout ceux qui gobent tout ce que leur servent les mérdias de masse.

Évidemment que nous qui résistons nous en voulons à tout ces hypnotisés, concrètement si on avait tous refusé d’un seul bloc toute cette propagande depuis le début du c19 on en serait pas là.

Mais eux en fait ce sont plutôt les victimes, et Dieu seul sait ce qu’ils se sont fait injecter dans le corps…

Les vrais fautifs, enfin d’après ce que je comprend de tout ce merdier international, ce sont les 1% de la planète qui possèdent 99% de l’argent mondial. Pour eux nous ne sommes plus rien. Même pire, vu qu’avec tout leur fric ils se sentent les propriétaires de la planète, dans leurs yeux nous sommes peut-être même que des nuisibles (je crois que Laurent Alexandre nous nommes « les inutiles ») et que nous utilisons trop leurs ressources.

Plus précisément je pense qu’on devrait absolument tous rediriger la haine qu’on a envers ceux-ci ou ceux-là, vers tout ceux qui font parti de près ou de loins au World Economic Forum. En priorité Klaus Schwab, Yuval Noah Harari, et tout leurs global young leaders (dont, pour ne citer qu’eux, Macron et Trudeau font parti).

Puis franchement il y a encore vraiment des gens qui pensent que c’est juste une coïncidence le 666 que forme le logo de ce site démoniaque ?
4-E34-DCD6-7-CA5-4137-B395-6-AE638-A32-C94

Nous sommes peut être les pauvres débiles inutiles de la planète dans leur esprit, mais ne leur en déplaise il me semble que la Terre reste encore un endroit à peu près agréable à vivre grâce aux gens comme nous. Si le monde était peuplé uniquement de satanistes de leur espèce ça serait juste un enfer à vivre ici en fait.

Je sais que si je dis « l’union fait la force » on risque de me répondre « oui mais l’oignon fait la farce ». Mais je sais aussi que ce nouvel ordre mondial veut enlever de notre esprit tout espoir de victoire du camp du bien contre le camp du mal. Et discréditer ce proverbe (l’union fait la force) en fait parti. On doit vraiment écouter d’avantage nos cœurs. Si on sent que la seule façon de renverser ce nouvel ordre mondial c’est de s’unir, alors il faut arrêter de haïr les mauvaises personnes, et se réunir pour agir pendant qu’il est peut être encore temps.

Le problème c’est que tout ce cirque est allé tellement loins que ça devient de plus en plus difficile de faire machine arrière. Puis sûrement que de plus en plus d’hypnotisés, drogués à BFM et compagnie, commencent à se rendre compte qu’ils ont eu tord, mais pour garder un semblant de dignité qu’ils croient encore avoir, ils vont continuer de dire que Macron a raison sur tout etc

Si quelqu’un a eu le courage de lire mon pavé voici en récompense deux phrases que j’ai lu aujourd’hui dans des commentaires d’un article de FranceSoir. Bon rien de neuf sous les tropiques mais ça fait toujours plaisir de voir que nous ne sommes pas seul à penser exactement de la même façon :

  • la 1ère qui explique pourquoi si peu de gens résistent à toutes ces saloperies
    « Comprenons nous que ceux qui s’opposent à ce plan démoniaque seront persécutés, haïs, calomniés, accusés injustement ? »
  • la 2ème qui résume en une dizaine de mots ce que nous devons jamais perdre d’esprit
    « Nous devons révéler la vérité sans se relâcher car l’humanité est en grand danger.«

Peut-être parce qu’elle est déjà, depuis longtemps, une servilité volontaire…

Non bien sûr ! Mais reconnaissons que le combat a pris d’autres formes ! Et que le terrain où peut se jouer les batailles décisives n’est pas toujours celui qu’on croit…

Les modèles de virilité issus de la Tradition ont tous été jetés, foulés au pied au nom de ce progressisme ; mais pour mieux être récupérés et vider de leurs substances, usés et abusés, vus et revus, notamment par notre sacro-sainte Industrie du Cinéma !

Aujourd’hui, on peut se permettre de railler notre homme qui aurait machinalement réagi suivant de vieux modèles de virilité parce qu’ils ne sont, bien souvent, que de vieux schémas complètement insignifiants aujourd’hui et sont justes bons à exister (malheureusement) derrière une caméra pour venir gonfler les rangs de la guignolade pittoresque et 2.0 qu’est devenue la “virilité” d’antan grâce à de nouveaux guignols qui la sert comme influenceur sur les réseaux. Parce qu’en dernière instance, ça rapporte « l’influençage-média » sur les réseaux ; et puis, après tout, il faut bien bouffer (mais surtout baiser et se shooter…mais bref !). Mais, à la limite, ça c’est pour les plus lâches mais peut-être aussi les moins cons. Parce que, pour les un peu plus cons mais peut-être un peu moins lâches, une bonne vieille doctrine religieuse radicale, arrosée par hollywood par quelques conduites caricaturales d’homme aplpha, et aussi beaucoup de « flattage d’égos », aller se faire buter au Mali ou en Ukraine (après tout, Macron a été réélu) est un graal pour de jeunes gens perdus dans ce bouillon du progressisme, sans doute en quête de verticalité, mais aussi en manque de sensations fortes…

Alors, c’est sûr qu’en contemplant l’état de la France aujourd’hui, on ne peut s’empêcher de n’y voir quasiment que des hommes castrés… Mais ce serait quoi concrètement un homme viril au 21ème siècle mon cher @Levagre ?

La force, le courage et le génie français est encore là. Quand j’entends parlé des Louis Fouché, je sais que cette France là n’a pas disparu ! Seulement, face à un ennemi d’un nouveau genre, la France et ses hommes valeureux doivent se réinventer constamment… Alors difficile, dans tout ça, d’y voir la forme réelle de la virilité et, a fortiori, celle d’une authentique féminité, qui est sa condition première et nécessaire…

S’il ne faut évidemment pas être bêtement méchant avec nos compatriotes du quotidien, encore sous le joug des médias menteurs, je crois qu’il ne faut pas pour autant être complaisant avec eux. Si les Klaus Schwab et autres Yuval noah harari ont autant de succès, c’est aussi parce qu’ils sont admirés par beaucoup et qu’ils incarnent bien souvent des modèles de réussites… Et ce que tu suggères de rediriger, comme étant de la haine, vers des figures représentatives du World Economic Forum, se révèle bien souvent n’être que de frustration et se règle facilement, en recevant au final sa petite part du gâteau, ou même quelques miettes suivant le niveau de connerie…

1 « J'aime »

@Guen ah ça fait plaisir d’avoir enfin quelque chose de nouveau à lire sur ce forum ! merci

Etant plus au moins d’accord avec vous sur le progressisme, la virilité et la féminité je vais juste rebondir sur ce que je voulais dire en fait par diriger toutes nos ondes négatives vers le WEF, ce que je voulais vraiment dire en fait c’est qu’il est plus que temps qu’on s’unisse tous ensemble, dans le monde entier, contre le seul ennemi commun qui vaille vraiment d’être combattu : tous les membres du WEF ! Arrêtons de perdre notre temps à tergiverser sur ceci ou celà, sur un tel ou un autre, il me semble à présent, mais corrigez moi si je me trompe, que la plus grosse partie de ce qui nous arrive depuis le Covid (et bien avant !) et ce qui nous pend sur le coins de la gueule (transhumanisme, crédit social, se faire injecter de force n’importe quoi dans le corps, dépossession de tout ce qu’on a, même de notre système immunitaire à présent…) on le doit surtout à eux !

J’avoue ne connaitre absolument personne étant admiratif envers qui que ce soit du WEF. Oups pardon, si le young global leader Macron, effectivement il a des fans, c’est effrayant mais effectivement vrai. Mais regardez qui compose les membres du WEF, là le progressisme on est en PLEIN dedans, m’enfin pour moi ce n’est pas ça que j’appelle le progrès.

Par contre comme vous dites, même si nous étions de plus en plus nombreux à faire front commun contre le WEF, il y aura toujours des personnes qui se laisseront corrompre par le diable et passer du mauvais côté de la force. C’est d’ailleurs effectivement surement la raison principale pour laquelle ce WEF est encore là aujourd’hui, et aussi puissant, ils ont pratiquement tout le pognon du monde entre leurs mains…

Finalement on en revient toujours au même problème : LE FRIC ! Et alors là j’avoue que je n’ai absolument aucune idée, si on avait une armée de juristes/militaires/etc prêt à faire fermer le WEF et emprisonner (ou euthanasier) à vie tous leurs membres, combien de pourcentage dans cette armée nous laisserai tomber…

Pourtant j’ai du mal à voir quelle autre solution nous avons pour éviter ce que le WEF nous prépare par la suite. Il faudrait déjà que plus de gens comprennent que plus de 90% des médias nous mentent. Et par surcroit il faudrait en plus que ces personnes ne se laissent pas corrompre. C’est pas gagné !!!

J’essaye d’être optimiste, et de faire tout ce que je peux de positif pour un meilleur monde. Mais des fois je me dis aussi que si la plupart des humains sont aussi bêtes et méchants, alors oui pourquoi pas un Great Reset, qu’ils nous exterminent tous jusqu’au dernier, sans regret, fin de la partie. Par contre qu’ils s’exterminent aussi avec nous, pour le bien de l’univers. Le soucis c’est que eux ils ont surement un plan B, exactement comme dans le film Don’t Look Up et ils hors de question qu’ils exterminent autant de gens biens, pour ne garder que les pire. Puis, pas question d’exterminer qui que ce soit, à part ceux qui sont en train de détruire l’humanité. Pfff en fait c’est comme si on était dans une boucle sans fin, non vraiment je ne vois pas d’autres solutions qu’une plus grande union de personnes biens, et prêtes à faire le bien sans jamais ne se laisser tenter par le diable.

Petit rappel quand même de qui sont les 2 têtes dirigeantes du WEF, pour bien rappeler, si besoin il y a, que ces personnes ne doivent absolument pas être admirées !!!

Klaus Schwab :

Yuval Noah Harari :

Aucune rancune de ma part mais beaucoup de tristesse de voir trop de nos compatriotes se donner à la force mondialiste, comme d’autres, leurs dignes ascendants, c’étaient donnés corps et âme aux totalitarismes, pour préserver et/ou conserver leurs privilèges, ils préfèrent leur zone de confort au bien être de la France et des français…
Nos compatriotes préfèrent la nouvelle roulette russe, pour laquelle le pistolet et les balles sont remplacés par l’aveuglement idéologique, l’égoïsme économique, le fanatisme destructeur, la désinformation médiatique, le mensonge politique et la médiocrité des élites.
Ce constat me rend triste, c’est le constat de la lâcheté des bien pensants, et des peu pensants, constat renouvelé de génération en génération.
Oui, qu’est-ce que c’est triste et déprimant …

1 « J'aime »

Effectivement c’est triste.

Heureusement qu’il reste encore des personnes comme Louis Fouché pour rester positif et combatif. Si nous essayons tous d’être comme lui, il n’y aura même plus besoin de manifester et d’avoir pleins de sites soit disant conspi pour sortir les gens de leur hypnose. Ce sont les gens d’eux mêmes, et allez soyons fou peut-être même tout ceux du WEF, a force d’être déprimé de se bousiller la santé et bousiller celle des autres, a force de vivre dans un monde sans amour, sans vérité, sans âme, sans culture, avec plus d’obligations que de droits, qui viendront rejoindre nos rangs.

Ce que je veux dire c’est qu’on se doit, nous les gardiens de l’humanité comme nous nommait Luc Montagnier, focaliser toute notre énergie dans la bonne direction.

En y mettant tous du siens, en utilisant nos qualités à bon escient, le camp du bien finira par vaincre. Il faut juste garder la foi, tenir bon, avoir confiance en l’humanité. Si on commence à se haïr les uns les autres, à se dire que c’est foutu, alors c’est perdu d’avance, le NWO aura finalement réussi à détruire tout ce qui faisait la beauté de la vie sur terre.

Pour Gwen, « Mais ce serait quoi concrètement un homme viril au 21ème siècle mon cher @Levagre ? »
Le terme « castré » doit être vu dans une acception plus large que celle qui évoque une castration physique.
On est dans la diminution, le rabougrissement des êtres humains, leur ravalement à la condition d’individus de pas grand chose et dont on aura pas besoin de faire grand cas… Bref, un troupeau, une masse, une multitude, des êtres zombies, fantomatiques, interchangeables, et jetables, car à usage unique… L’inhumanité progressiste dans toute sa « splendeur », sans odeur et sans saveur, comme la décrit Eisenstein dans son film « Metropolis ».
Comme disait Marcel Gottlib dans ces bandes dessinées: raaaaaah lovely!!!

1 « J'aime »

@Gwen @Levagre Vous deux vous exprimez très bien, vous devriez vraiment user de toutes vos connaissances en commun pour arriver à trouver des phrases choc qui réveilleraient les zombies nourris aux médias de masse !

Depuis le covid/pfizzer j’ai découvert plus d’une centaines des sources d’infos indépendantes, avant ça j’en connaissais absolument aucune et gobais aussi pour argent comptant tout ce que racontait franceinfo, les politiques, etc Je me doutais bien qu’il y avait pas mal de mensonges et de corruption, mais jamais j’aurais imaginé à ce point là !!!

Et depuis quelques semaines je commence à avoir le sentiment (mais le temps me le dira) que même ces médias indépendants, enfin certain d’entre eux, ressemblent finalement plus un peu à une opposition contrôlée qu’à de vrais médias indépendants. Je pense par exemple à un qui a déchiré sa carte d’électeur face caméra, juste parce qu’il peut pas blairer le QR code, merci à lui d’avoir donné son vote à maCON, et incité peut-être d’autres personnes à faire de même, à moins que c’était pour prouver que ça sert à rien de voter vu que nos votes sont pas pris en compte (comme Biden). Et je pense à un autre site, qui m’a refusé aujourd’hui cette image dans un commentaire suite à la news sur Malhuret possiblement prochain ministre de la santé. Un site où d’ailleurs j’avais fait un don et je leur avait rapporté des bugs plutôt gênant sur leur site, ils m’ont dit merci, mais jamais corrigé, comme s’ils cherchaient volontairement à s’auto détruire :

Il me semble qu’avec Reinfo Covid, et Louis Fouché derrière, on peut avoir un peu plus confiance ici. Alors faisons nous aussi confiance les uns les autres sur ce site, et travaillons surtout main dans la main pour un futur meilleur. En espérant bien entendu qu’il n’y ait pas trop de trolls de LREM ou WEF qui viennent mettre la zizanie. Faisons tous de notre mieux pour sortir de ce cauchemar qui ne fait que commencer.

On peut tergiverser pendant des heures et des jours sur tout le mal qu’à déjà fait le nouvel ordre mondial jusqu’à présent, ça fera pas trop avancer les choses. De mon humble avis de petit complotiste dangereux sous-citoyen qui met la vie de tout le monde en danger autours de moi, je pense qu’on ferait mieux de se focaliser sur la seule et unique question qui vaille d’être posée : COMMENT stopper ces malades mentaux du NWO/WEF ?

En découle une sous question, presque aussi importante : comment faire comprendre au plus de gens possible à quel point ou nous ment ?

Je connais par exemple une personne très proche qui a failli mourir de Lyme, ou peut être pas mourir, mais handicapée à vie, elle a été sauvée plus ou moins grâce au professeur Perronne. Bah quand je dis à cette personne que Perronne nous déconseille cette thérapie géniques expérimentale C19, oui elle m’écoute, oui elle regarde vite fait une ou deux vidéos que je lui montre, mais finalement non elle me dit qu’il est trop vieux, qu’il a fait son temps… Depuis ce jour j’ai arrêté de l’empêcher de faire ses “rappels” pfizzer. Bah finalement elle a arrêté d’elle même à la 3eme dose. Visiblement son médecin est déprimé et lui a dis de faire comme elle le sentait pour la 4eme dose. Et heureusement pour elle, elle le sent mal !

J’ai aussi demandé à une doctoresse en pharmacie que je connais très bien qu’est-ce qu’elle pense de l’hydroxychrloroquine classée en substance vénéneuse, interdite pour traiter le C19 (alors que ceux qui l’utilisent sauvent des vies), en gros elle m’a dit que Raoult fait son cirque juste pour vendre ses livres… Ah et m’a aussi dit “ouais t’inquiètes pas l’arnm ça existe depuis super longtemps”, oui mais bon je crois qu’elle a omis de me dire qu’on le donnait surtout aux cancéreux phase terminale qui n’avait plus que cette solution à essayer !.. Je lui en veux pas, elle est surement manipulée elle même, elle pense bien faire, mais j’étais quand même un peu déçu, et sachant qu’elle connait des francs maçons, et qu’elle en fait peut être partie aussi, j’ai commencé à voir cette personne d’un autre angle.

Tout ça pour dire que même des personnes qui était à priori aptent à écouter la vérité, l’ont finalement reniée en bloc. Alors pour arriver à faire comprendre aux gens, en général, qu’on nous ment h24 dans les médias de masse, je vois vraiment mais alors vraiment pas comment faire. Je pense vraiment que c’est plutôt sur ce genre de question qu’on devrait utiliser notre matière grise.

Enfin possible aussi que le NWO/WEF se stop de lui même, ou au moins ralentisse un peu la cadence, car je vois de plus en plus de personnes autours de moi avoir de moins en moins confiance en maCON et pfizzer.

C’est vrai… mais ce que tu me décris est en quelque sorte la laideur que peut être à nos yeux, par exemple, la « mue nymphale d’une chenille de papillon » (pour rappel : avant de devenir papillon, la chenille passe par le stade larvaire, puis le stade nymphe et enfin le stade papillon) ; car notre sentiment patriotique au 21e siècle n’est-il pas finalement en train de muer, ainsi qu’avec lui, la virilité qui le porte. C’est qu’en effet, ce n’est pas très beau à voir la mue d’une nymphe de chenille… Et on distingue rarement, à cet instant, la beauté du futur papillon qu’elle deviendra au sein du visqueux et de l’informe que peut prendre la nymphe.

Du coup, quelle forme aurait la virilité qui s’exprime négativement (c’est à dire en n’étant pas ce qu’elle est et notamment en prenant une multitude de formes à travers des modèles désuets) dans le secret du « cocon progressiste » ? Pas facile de répondre à cette question, d’en avoir une idée arrêtée… Mais, “l’homme castré et mutilé” dont tu parles, apparaît dans cette perspective comme la vieille peau de chenille séchée que l’on doit percée et laissée derrière nous en tant que « nymphe politique » en devenir.
Si la lâcheté, en tant précisément que manque de virilité, et symptômes (synthétiquement) exprimés à travers l’archétype de “l’homme castré et mutilé”, la virilité, comme signe de l’homme fécondant et structurant les consciences à venir, ne peut plus aujourd’hui se manifester extérieurement à travers des conduites exemplaires érigées comme autant de modèles signifiants. Non, la virilité opère d’abord de l’intérieur à notre époque et ne se manifeste extérieurement que par à coups, que de façon ponctuelle, et dans dans circonstances, somme toute, éphémères mais que l’œil attentif, intuitif même, saura reconnaître. D’ailleurs, pourquoi la fameuse intuition féminine n’aiderait pas à la révéler aux yeux des hommes chez qui elle serait en gestation … pour peu qu’elle soit elle-même authentiquement féminine (ce qui n’est pas forcément gagné en ces temps de féminisme « woke »)… ?

@Charles-Antoine ,

Si récemment encore tu croyais encore au discours des médias traditionnels, c’est que tu sais que les phrases chocs et autres astuces soucieuses d’être accessible au plus grand nombre ne suffisent pas. « Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ». Louis Fouché disait dans une de ces vidéos que combattre en politique ne se résume pas forcément à « lutter contre » mais sans doute et surtout à « travailler pour » et particulièrement en ces temps où la violence se fait extrêmement élaborée…

En exprimant simplement un ressenti global à travers des chroniques périodiques et en se souciant de les formuler, d’une façon telle, qu’on puisse déjà percevoir le profond respect avec lequel il tente d’interpeller parfois assez sévèrement ses lecteurs, je crois que @Levagre s’inscrit dans cette vision du « travailler pour » et pas nécessairement dans l’affrontement contestataire systématique. Quant à moi, en réagissant parfois à son travail, j’y greffe mon propre ressenti du moment en me donnant la possibilité d’y revenir un jour en espérant bénéficier peut-être, ce jour-là, d’un certain recul ; celui qui m’aide généralement à me dégager des voies dans mon propre cheminement intellectuel mais aussi sensible. Convertir des gens pour les convertir ne m’intéresse donc pas. C’est, par expérience, une perte de temps et d’énergie, généralement inutile, au regard du résultat obtenu. Nul besoin donc, pour moi, de planifier les choses en mode « chef des armées ». Je n’ai plus l’arrogance des projets idéalisés du jeune de vingt ans. Et encore moins le pouvoir politique pour les faire… Du coup, je suis de ceux qui pensent que les petites choses effectuées à notre échelle ont parfois beaucoup plus de portée qu’on ne le croit… Seulement elles ne sont généralement pas reconnues, et d’abord par nous-mêmes… Alors j’essaye désormais de les reconnaître mais je me rend-compte d’emblée que cette reconnaissance est aussi condamnée à être subjective… et plus je comprends comment marche ce monde, plus je me rends-compte à quel point je pouvais être orgueilleux et à quel point je le suis encore… Alors c’est pas gagné…