De l’anémie spirituelle, De la Liberté de pensée

Notre pays, la société française file un mauvais coton, elle perd, elle abandonne son corpus culturel, comme un organisme se dévitaminise. Cette tendance s’apparente à une anémie spirituelle dont le symptôme le plus grave est l’indifférence à la vérité et au mensonge.

Nous subissons, depuis des années, une désinformation, tous azimuth, qui prouve ce qu’elle veut et on accepte plus ou moins passivement ce qu’elle propose. Cette indifférence provient d’une lassitude spirituelle, comme un écœurement à la faculté de jugement. Or, qui juge s’engage. S’engager c’est prendre parti pour le vrai ou le faux, le bien ou le mal, au risque de se tromper, de s’abuser soi même et se condamner à la damnation s’il s’avère que les évènements vous donnent tort.

Cette indifférence à la vérité et au mensonge est tragique. Elle implique une affreuse disponibilité non pas seulement de l’esprit mais de la personne toute entière. Qui s’ouvre indifféremment au vrai ou au faux est mûr pour n’importe qu’elle tyrannie.

La passion de la Liberté de pensée, c’est la passion de chercher la vérité, cette Liberté est la plus précieuse, celle dont dépendent toutes les autres. Les péripéties du Covid montrent que des millions d’êtres humains dans le monde ne se sont pas seulement laissées arracher par la force la liberté de pensée, ils en on fait, ils en font encore l’abandon volontaire. Cet abandon n’est même plus un sacrifice, c’est devenu une habitude qui simplifie la vie, on abandonne à d’autres sa faculté à douter, à réfléchir, à argumenter.

La Liberté de pensée est promue, célébrée dans ce qu’on appelle, pompeusement et abusivement, les « démocraties », en vérité je vous le dis et chacun peut le constater, le citoyen de ces « démocraties » en use de moins en moins.

Nous assistons à la prise de pouvoir de trusts électoraux dont le but est d’habituer les citoyens à ne plus penser par eux-mêmes mais à suivre collectivement les mots d’ordre élaborés par les partis. Le parti pense pour les citoyens, le parti juge à la place de chacun de ses membres. Le parti décide des injustices qui doivent indigner et de celles qui doivent laisser indifférent, les consciences ne se révolteront que sur commande.

L’indifférence à la vérité et au mensonge est cause de tout. C’est par cette indifférence que prospère l’homme totalitaire. La formation de l’homme totalitaire précède l’avènement du régime totalitaire.

C’est là un matériel humain qui facilite grandement les expériences de dirigisme les plus absurdes, pour ne pas dire les plus désespérées. Les « démocraties » à coup de règlements contradictoires, sont en train de créer, tout doucement, un type d’Homme parfaitement adapté aux dictatures.

La tyrannie n’est pas derrière nous, elle est, bel et bien, devant nous et il nous faut lui faire face, maintenant ou jamais. Il faut une mobilisation générale et universelle de toutes les forces de l’esprit, pour respiritualiser l’homme et ainsi lui rendre la conscience de sa dignité.

Reinfo Covid a compris ce besoin, Reinfocovid pour la recherche de la vérité, ReinfoCovid pour garder notre Liberté de pensée.

18 « J'aime »

Bien écrit. Tellement vrai.
une sorte de “réforme de la pensée”

, en plus subtil, avec des “séances de lutte”, au sein des réunions, ou entre deux, dans les couloirs, parfois par email, tout en sous-entendu,…Dans chaque secteur d’activité.

Alors, pour l’instant c’est subtil…

Phil

Bonjour
bravo pour la qualité de votre écriture et surtout pour cette analyse sans concession .
Puis je partager votre texte sur les réseaux sociaux , je voudrais en faire profiter le plus grand nombre.
bien sûr en citant l’auteur.
cordialement
Michel

Bravo pour votre analyse. Futur terrifiant si le plus grand nombre reste endormi oubliant cette conscience Divine qui anime chacun et nous pousse à ce profond besoin de Liberté et non de soumission.