Connaissez vous ce site?

https://www.projet-mesange.fr/
C’est un site qui permet de denoncer les médecins qui prescrivent hydroxychloroquine ou autre médicament hors amm dans le cadre du covid !!!

Magnifique, les pharmaciens incités à dénoncer les médecins aux “autorités” plutôt que de créer un lien avec eux… Règne de la division et de la terreur.

6 « J'aime »

Affreux.

4 « J'aime »

Et si on dénonçait plutôt ceux qui ne soignent pas ? Le monde marche à l’envers … plus de valeurs humaines

4 « J'aime »

Honteux !

2 « J'aime »

Je suis allée sur le site mesange, je ne vois pas l’hydroxychloroquine dans les médicaments incriminés. Faut-il chercher un autre nom ?

Il n’y a pas de formalité particulière concernant l’HCQ. C’est un site sur lequel les pharmaciens sont incités à faire remonter vers l’ARS ou l’ANSM le fait qu’ils ont constaté qu’un patient leur avait présenté une ordonnance pour un médicament ne correspondant pas à ses indications d’AMM.
Après la censure, le flicage…
Beurk

2 « J'aime »

ca, c’est le projet Corbeau …

1 « J'aime »

honteux pire qu’en temps de guerre mais où est la vraie humanité ???

1 « J'aime »

Dans le même ordre d’idées ;( désolée mais je ne savais pas où poster l’info) :

Une personne informée correctement, exercera son discernement et fera les choix qu’elle estime bons.
Courage à tous.

2 « J'aime »

Régne aussi du pognon, il n’y a que cela qui compte pour eux.

4 « J'aime »

Interessant.
Je trouve tres etonnant (voir illegal au titre du GDPR ??) que les fiches de declaration en ligne soient en realiter de simples formulaires crees et heberges par GoogleForms.
C’est a dire que les donnees nominatives sont confiees et hebergees chez un tiers - Google (et je penses dans le cas de GoogleForms, exportees hors union europeenne).
Je ne vois pas non plus de numero de declaration a la CNIL pour le traitement de donnees nominatives / contenant des donnees personnelles
Tout cela, a mon avis, a l’air tres bancal

Comme beaucoup de sites (y compris Reinfocovid) ils utilisent des services GAFAM pour aller plus vite.
Google a réussi à faire croire qu’il était compatibles RGPD (alors ce que n’est pas le cas) et comme la CNIL ne dit rien la situation perdure… Depuis le RGPD il n’y plus besoin de déclarer chaque traitement de donnée, il suffit de tenir à jour un registre des traitements.