Bâtir le monde d'après : être positif c’est bien…résister c’est pas mal aussi!

Aïe !!!

Contributeurs du forum Réinfocovid, quelques remarques d’ordre général dont on ne peut comprendre les enjeux que si nous intégrons le fait que l’asservissement numérique est le maillon pernicieux d’une politique mondialisée autocratique qui nous fait prendre trop aisément pour une vérité que le despotisme de certaines idées est légitime en raison d’un prétendu état d’urgence [En France, l’état d’urgence est un régime de crise, dont le caractère exceptionnel justifie la liberté donnée à l’administration -préfets et ministre de l’Intérieur - de prendre des mesures susceptibles de porter atteinte aux droits et libertés des individus]. Décrété sept fois entre 1955 et 2015, l’état d’urgence a fait l’objet de plusieurs prolongations depuis les attentats du 13 novembre 2015, face à la menace terroriste. Cet article vous dit tout sur l’état d’urgence et sur ce qu’il implique. L’état d’urgence peut être décrété dans deux types de circonstances, en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public ou en cas d’événements présentant, par leur nature et leur gravité, le caractère de calamités publiques.

Il peut être mis en place sur tout ou partie du territoire métropolitain et des départements d’outre-mer. L’état d’urgence est un état de crise qui renforce les pouvoirs des autorités civiles en matière de sécurité des personnes et limite les libertés publiques ou individuelles. La décision est prise par décret délibéré en Conseil des ministres et signé par le président de la République.

Je commence à comprendre…

Ainsi nous pouvons saisir aisément l’intérêt des gouvernements à exploiter les outils numériques ; le traçage en est la partie émergée, mais aujourd’hui d’autres moyens sont à la disposition de ces gouvernements autocratiques, ainsi la domotique :

La domotique rassemble les différentes techniques qui permettent de contrôler, de programmer et d’automatiser une habitation, comme son nom l’indique avec le terme latin domus (domicile) et le suffixe tique (technique). Elle regroupe et utilise ainsi les domaines de l’électronique, de l’informatique, de la télécommunication et des automatismes.

La domotique opère dans un champ technique et informatique très vaste. Elle permet de programmer la plupart des appareils et dispositifs électriques de la maison, depuis l’éclairage et le chauffage jusqu’aux équipements audiovisuels et électroménagers, en passant par l’ouverture des fenêtres. Elle facilite également le contrôle de l’habitation en gérant les systèmes d’alarme, les préventions incendie, ou encore la température au sein des pièces.

…et donc la surveillance généralisée.

Restons sur l’asservissement numérique…

sécurité logiciels prpriétaires


Source : “Guide d’autodéfense numérique” - Ouvrage collectif - 2017

Je reste positif et…j’entre en résistance !

Loin d’être seulement une affaire de geeks ou de personnes soucieuses de leur liberté, il s’agit pour chacun de résister à un système économique et idéologique qui deviendra à terme un pouvoir totalitaire qui régira la population de manière souterraine en préparant les cerveaux à accepter leurs jougs [dans les faits, le processus est déjà à l’œuvre : la culture mondialisée, standardisée et le formatage généralisé de l’audiovisuel a réduit comme peau de chagrin le cinéma des marges, les réseaux sociaux et l’information en continu ont éradiqué toutes formes de pensées complexes, la volonté des gouvernements de faire disparaître les paiements en numéraire au profit de services financiers numériques – inclusion financière numérique - affermit les fondements d’une économie capitaliste post démocratique privant les citoyens de leur rôle actif et de leur capacité à changer les instances politiques (individualisme méthodologique, maximisation du profit par un soi-disant effet de" ruissellement", utilitarisme définit comme “principe d’une plus grande liberté” puisque nous serons déchargés de la gestion des tracas de la vie quotidienne - déplacements à la banque, tenues des comptes du ménage, bons d’achat directement crédités sur la carte bancaire].

Avoir une vision holistique de chaque acte de résistance (aussi minime soit-il) est indispensable afin d’en mesurer la portée sur le long terme.

1 « J'aime »

Oui nous avançons en terrain miné et ceux de la finance qui ont usurpé le pouvoir ont une trés grande longueur d’avance sur nous.

Je suppose que chacun est en train de cogiter à différentes méthodes pour tenter de s’en sortir.

Le probléme est que nous réagissons avec notre passé en corrélation avec les guerres vécues par nos grands parents et par nos parents. Evidemment cela n’a rien à voir.

Ils s’en sont sortis, pourquoi pas nous.
A chacun sa résistance!

3 « J'aime »

Je ne peux qu’être d’accord avec tout cela.

1 « J'aime »